Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Jacques Vecker adresse une lettre ouverte à Odon Vallet.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacques Vecker adresse une lettre ouverte à Odon Vallet.

Message par Jean Bart le Mar 14 Juin - 7:29


Le 24 mai, notre ami Jacques Vecker adressait la lettre ouverte
suivante à Odon Vallet, spécialiste des religions,
qui venait d'intervenir à l'émission télévisée "C dans  l'air" du 20 mai.

Voici cette lettre :  study


< START>


Le 24 Mai 2016


Cher Odon Vallet,

Je suis avec intérêt depuis des années vos écrits et prises de parole.
J'ai été étonné, le 20 mai dernier dans l'émission "C dans l'air",
de vous entendre évoquer le meurtre de "six millions de Juifs",
reprenant par là même à votre compte une légende effroyable
alors qu'il est patent, aujourd'hui, dans les milieux réellement informés,
que les Juifs, s'ils furent victimes de mesures ostracisantes indiscutables ­
non sans raisons ­de la part du gouvernement allemand de l'époque,
ne furent jamais livrés au bourreau dans des camps qualifiés improprement
de camps d'extermination.
Vous fûtes, comme la plupart d'entre nous, victime d'une instrumentalisation
pernicieuse de la schutzpah juive tendant à les présenter comme d'éternels persécutés.
Les apparences y inclinaient, certes, mais il n'est qu'à examiner les faits vérifiables
pour s'en convaincre.
L'aversion que Hitler ressentait envers la façade financière et économique juive
n'est un secret pour personne et son racisme correspondait exactement
à celui des tenants de ce groupe humain, à telle enseigne que durant
le Troisième Reich les activistes sionistes collaboraient étroitement avec les autorités.


( Sionistes en uniforme à Berlin en 1936)


L’incroyable pacte entre sionistes et nazis
dans l’entre-deux-guerres.
*





Roger Garaudy s'en fit l'écho dans son ouvrage
"Les mythes fondateurs de la politique israélienne".
Les communautés juives et leurs publications poursuivirent leur existence
dans le IIIe Reich jusqu'à la guerre.
Il y eut des Juifs dans la Wehrmacht et dans d'autres secteurs d'activité.
Les instances juives internationales manifestèrent une forte hostilité
envers l'Allemagne au point de lui déclarer la guerre dès 1933.
Peu après l'accession au pouvoir du nouveau chancelier,
le 24 mars 1933 on pouvait lire par exemple en première page du "Daily Express"
de Londres, en gros caractères, "Judea Declares War on Germany",
déclaration assortie d'un boycott des intérêts allemands dans le monde
et de l'appel lancé à tous les Juifs, où qu'ils se trouvent,
d'agir en ennemis de la nation germanique.




Après cela, allez vous étonner que celle-ci se sente agressée et que peu à peu,
comme à reculons, elle prenne des mesures de rétorsion,
veuille protéger le sang allemand comme les Juifs voulaient et veulent encore
aujourd'hui protéger le sang juif, ce que personne ne songerait à leur reprocher.
Charbonnier est maître chez lui.
Etonnez-vous après cela que les membres de cette communauté soient,
à partir d'un certain moment, traités en suspects !
Avec modération, d'ailleurs, car 75 % des Juifs se trouvant en France
durant ces années sombres ne furent pas inquiétés (selon les statistiques établies
rigoureusement par Serge Klarsfeld connu comme l'un des plus virulents chasseurs de nazis).
N'oublions pas que les Américains d'origine japonaise furent internés dans des camps
dès le début de la guerre, que les réfugiés républicains espagnols le furent en France,
pour ne citer que deux exemples.
Rien de plus normal, hélas, en des époques tragiques.

Il y eut certes des morts, en tout temps et en tout lieu, mais ceux qui périrent
dans les camps allemands ne furent en aucun cas victimes d'une volonté génocidaire
et de méthodes inhumaines.
La connaissance que l'on acquiert au fil des décennies nous montre
que la dignité humaine des prisonniers fut en général respectée.
Elie Wiesel comme Simone Veil et mille autres en témoignent, ce qui ne signifie pas
que les conditions de la fin du conflit ne furent pas en certains lieux apocalyptiques,
essentiellement et avant tout en raison de l'exigence de capitulation sans conditions
et des effroyables bombardements auxquels furent soumises les populations civiles allemandes.
Il est plausible de comprendre que l'accusation suprême du procès de Nuremberg
n'eut d'autre fin que de masquer les crimes des Alliés, pendant et après la fin des hostilités.
Ce qui ne dédouane nullement l'Allemagne mais ramène à de justes proportions les fautes
qu'elle a pu commettre comme tous les belligérants depuis que l'homme guerroie.

Alors, cher Odon Vallet, n'apportez pas d'eau au moulin des calomniateurs
en donnant par votre prestige un éclat historique à un mensonge générateur
de désordre et de haine.

  Bien cordialement

Jacques Vecker

"Libre expression"
Château de Vaugran
30480 St Paul-la-Coste

< END>

*
http://forumfrance.frbb.net/t3954-l-incroyable-pacte-entre-les-sionistes-et-nazis?highlight=Incroyable+pacte
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum