Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Jusqu'à la fin des temps....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jusqu'à la fin des temps....

Message par Rudolf le Jeu 10 Sep - 15:49





11 juin 2015

Et maintenant c'est le Canada qui réclame.

Lu ce jour, 11 juin, sur le site de la chaîne de télévision d'information
continue canadienne CTV News, l'information suivante
(traduction TRÈS rapide):

http://www.ctvnews.ca/canada/it-s-time-for-justice-canadian-holocaust-survivors-seek-restitution-1.2417065

< START>

"Il est temps que justice soit faite":
des survivants de l'Holocauste canadiens réclament des dédommagements.
Par Karolyn Coorsh

Plus de 70 ans après la Deuxième Guerre mondiale, des efforts diplomatiques
sont en cours à Ottawa pour récupérer les biens volés aux juifs pendant l'Holocauste en Europe.
Une délégation du Centre pour les relations juives et israéliennes
et de l'Organisation mondiale pour les restitutions aux victimes de l'Holocauste
a rencontré les ambassadeurs de plusieurs pays, dont la Hongrie, la Bosnie
et la Roumanie dans le but de récupérer les biens confisqués par les Nazis.
Environ six millions de juifs sont morts aux mains du régime nazi d'Adolf Hitler
dans les années 1930 et 1940.
Ceux qui ont survécu ont été dépouillés de leur maison, de leur entreprise et de leurs biens.
Richard Marceau, haut conseiller politique du Centre pour les relations juives et israéliennes,
affirme qu'il est "temps que justice soit faite" pour les survivants, dont beaucoup
ont perdu des membres de leur famille et d'autres proches pendant le règne horrible des Nazis.
Beaucoup de survivants sont venus au Canada pour reconstruire leur vie après la guerre,
a dit Marceau, mais tous n'ont pas réussi.
Aujourd'hui, où les survivants ont pris de l'âge,
il y a une "offensive diplomatique très intense"
auprès des pays européens chargés des questions relatives
aux dédommagements des victimes de l'Holocauste.

"A la fin de leur vie, et alors que beaucoup d'entre eux vivent dans la pauvreté,
le moins que nous puissions faire pour eux est de nous assurer qu'ils puissent finir leurs jours
dans la dignité et récupérer ce qui leur appartient en propre"
, a déclaré Marceau
jeudi à CTV Canada jeudi.
Marceau a déclaré que certains pays n'avaient pas mis en pratique leur processus
de restitution en dépit du fait qu'ils ont signé la Déclaration de Terezin de 2009 engageant
leur gouvernement à opérer ces indemnisations.

"Donc, en fait, nous rencontrons ces pays européens pour leur dire:

'Vous avez signé cette déclaration, vous vous êtes engagés à la tenir,
il est maintenant temps de le faire'
", a-t-il dit.

En mars, les trois principaux partis politiques fédéraux canadiens ont approuvé
une initiative visant à accélérer la restitution à leurs propriétaires légitimes des biens
qu'ils possédaient en Europe à l'époque de l'Holocauste.
Les avocats ont "la chance" d'avoir l'appui du gouvernement conservateur,
ainsi que celui du NDP et du Parti libéral, a ajouté Marceau.
"Par conséquent, le message que nous apportons à ces ambassades n'est pas
seulement une préoccupation juive
," a-t-il dit.
"C'est aussi un sujet de préoccupation et un point de vue soutenus
par toutes les classes politiques du Canada."


< END>









11 juin 2015



Toujours les 60 millions de $ que la France va payer aux USA.


[Suite de n/message du 28/5 intitulé :
"Réparations aux USA: l'Assemblée nationale pas d'accord" - Bocage]

http://www.romandie.com/news/Indemnisation-de-victimes-de-la-Shoah-une-formu
le-litigieuse-de-laccord-/601234.rom

Indemnisation de victimes de la Shoah:
" une formule litigieuse de l'accord France/USA sera supprimée ", promet Fabius
AFP 9 juin 2015

Paris -

L'accord entre la France et les États-Unis sur l'indemnisation des victimes de la Shoah
sera modifié pour supprimer une formule litigieuse, a assuré mardi le chef
de la diplomatie française Laurent Fabius aux députés qui avaient reporté
fin mai l'approbation de ce texte.

" Je voudrais redire l'importance de cet accord et la nécessité qu'il puisse être approuvé
et mis en oeuvre rapidement.
C'est une mesure de justice à l'égard de gens qui ont beaucoup souffert "
,
a d'emblée déclaré M.Fabius devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée.

Cet accord, signé à Washington le 8 décembre 2014, prévoit la mise en place d'un fonds
de 60 millions de dollars, géré par les autorités américaines, ouvert aux ressortissants
des États-Unis ou d'autres pays non couverts par d'autres régimes d'indemnisation.
Il s'inscrit dans le prolongement des mécanismes de réparation progressivement
mis en place par la France au profit des victimes des déportations perpétrées
par les autorités allemandes d'occupation ou l'autorité de fait se disant
gouvernement de l'État français.
Or, le texte de l'accord évoquait directement le gouvernement de Vichy,
ce qui a heurté les députés de la commission des Affaires étrangères,
qui ont reporté leur vote le 27 mai dernier.
Le député du parti Les Républicains (ex-UMP) Pierre Lellouche a plaidé notamment
que la République française peut reconnaître les crimes de Vichy,
mais ne peut pas être considérée comme débitrice, coresponsable de ces crimes.
J'ai fait saisir les autorités américaines d'une demande de suppression de cette référence
(au gouvernement de Vichy, ndlr) sur le fondement de l'article 79 de la convention de Vienne
sur le droit des traités.
L'idée est de maintenir le fond de l'accord mais de faire sauter cette référence
(au gouvernement de Vichy) qui se verra substituer la formule + l'autorité de fait
se disant gouvernement de l'État français +.
Cette démarche assurera la modification du texte sur ce point, a assuré M. Fabius.

En attendant la conclusion de cette démarche, le texte, qui devait être débattu
en séance publique à l'Assemblée nationale le 16 juin, a été retiré mardi de l'ordre du jour.
Aucune autre date pour un vote en commission n'a été fixée à ce stade.










10 juin 2015

Le Luxembourg à genoux devant les juifs.


http://5minutes.rtl.lu/fr/actualite/luxembourg/640154.html

Le Rapport Artuso adopté à l'unanimité:
La Chambre présente des excuses à la communauté juive.

9 juin 2015

Les souffrances endurées par la communauté juive ont été reconnues officiellement.
Alex Bodry a présenté des excuses officielles au nom de la Chambre.
Après que la commission sur les Institutions de la Chambre se soit prononcée
la semaine dernière en faveur de la présentation d'excuses à la communauté juive
pour les souffrances subies pendant la 2e guerre mondiale,
ce moment historique est arrivé cet après-midi à la Chambre.
Les tribunes de la Chambre étaient remplies au moment, particulièrement
émouvant, où Alex Bodry a présenté des excuses à la communauté juive
au nom de l'ensemble des députés, c'est-à-dire de toute la Chambre.
Après Alex Bodry, ce fut au tour du Premier ministre Xavier Bettel de prononcer
des excuses à l'égard de la communauté juive.
A l'origine de cette reconnaissance officielle, il y a eu notamment le rapport Artuso
remis le 9 avril 2015 et adopté ce mardi après-midi.
Mais aussi le rapport de la commission spéciale intitulée "La spoliation des biens juifs"
de juin 2009 ainsi que le rapport "Fondation de la Mémoire de la Shoah",
présenté le 31 mars 2014.
Les souffrances endurées par la communauté juive ont été reconnues officiellement.
Une résolution a également été adoptée, qui retient que tout doit être fait pour préserver
le souvenir de ces temps effroyables et éviter la résurgence de l'antisémitisme au Luxembourg.
Cette résolution portée par l'ensemble des partis, a aussi était votée à l'unanimité.
(...)







9 juin 2015

Robert. Faurisson à propos d'Ursula Haverbeck.

En complément de n/message du 4/06 sur "l'importance du rôle d'Ursula Haverbeck"
aujourd'hui en Allemagne, voici, en pièce jointe, un tout dernier article du Pr Faurisson,
en date du 8 juin 2015 et intitulé "Souriante et inflexible Ursula Haverbeck".

study
http://robertfaurisson.blogspot.it/2015/06/souriante-et-inflexible-ursula-haverbeck.html

















9 juin 2015

"Qu'on les poursuive enfin en justice !"


Sur le site du "Newsweek", à la date du 19 mai, on apprend que le journal polonais
"Rzeczpospolita" vient d'annoncer que la Pologne allait publier la liste la plus complète
à ce jour des personnes qui ont travaillé dans tout l'ensemble du camp d'Auschwitz-Birkenau:
8.753 personnes, dont 186 femmes, auraient été identifiés.
"Seulement" 770 personnes ont été jugées et condamnées, ce qui ne représente
"que" 1 personne sur 11, semble regretter "Newsweek".

La liste devrait inclure tous ceux qui ont travaillé dans le camp:

- les gardiens, les officiers SS, les fonctionnaires de l'Etat et le personnel soignant.
Des dizaines de ces personnes seraient encore en vie.
Et le même journal de se réjouir que la récente législation européenne permette
désormais de poursuivre facilement les fonctionnaires survivants du régime nazi
puisqu'il n'est plus nécessaire de prouver la culpabilité d'un individu:

- il suffit qu'il ait été présent "au moment des meurtres" pour être poursuivi.

http://europe.newsweek.com/poland-set-release-full-list-auschwitz-staff-3274
94

Tout ceci réjouit fort Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon Wiesenthal à Jérusalem,
qui, le 28 mai, sur le site du journal juif allemand "Jüdische Allgemeine",
publie un article que le journal a intitulé "Qu'on les poursuive enfin en justice !
/ Efraim Zuroff n'en veut plus, de ces listes,mais il veut qu'on poursuive
en justice les criminels nazis"
.
Et, en substance on comprend:

- qu'est-ce qu'attend l'Allemagne ?

http://www.juedische-allgemeine.de/article/view/id/22387










8 juin 2015

USA: Une loi Gayssot à l'américaine ?

"Ça commence ! Un habitant du Montana poursuivi pour 'propos de haine'
et négation de l'Holocauste. Eh bien, c'est terrifiant."

Tels sont les premiers mots d'un article du site du magazine mensuel
américain "Reason", en date du 5 juin, signé Elizabeth Nolan Brown,
qui rapporte qu'un jeune garçon de 28 ans, David Lenio, se retrouve poursuivi
pour avoir fait des remarques désobligeantes sur les juifs sur Twitter
et y avoir nié l'Holocauste.

Et tout cela dans le pays phare de la liberté d'expression, avec son fameux
Premier Amendement...

L'avocat de D. Lenio a jusqu'au 10 juin pour répondre à l'accusation du procureur,
après quoi ce sera au tribunal de juger.

http://reason.com/blog/2015/06/05/montana-hate-speech-case










8 juin 2015

La propagande jusque dans les prisons.

[Généralement nous nous abstenons de diffuser ce genre de faux témoignage.
Mais celui-ci nous paraissait irrésistible - Bocage]

http://www.midilibre.fr/2015/06/06/les-detenus-sensibilises-a-l-histoire-de-
la-shoah,1171505.php

Montpellier : les détenus sensibilisés à l'histoire de la Shoah.
Par YANICK PHILIPPONNAT

La rescapée Édith Moskovic a témoigné, vendredi, à la maison d'arrêt
de Villeneuve-lès-Maguelone.
Et au terme des 2 h d'échanges, vendredi 5 juin, à la maison d'arrêt
de Villeneuve-lès-Maguelone, un prisonnier serre longuement la main d'Édith Moskovic,
rescapée de la Shoah.
"J'ai pas pu poser de question, vous m'avez ému...
J'ai vu la mort dans vos yeux, vous m'avez laissé sans voix"
,
lui lance-t-il chaleureusement.

À l'origine de cette initiative, l'équipe pédagogique d' "Hector", journal interne,
qui a mis sur pied ce rendez-vous inédit entre les détenus et ce témoin précieux
d'un des pans de l'Histoire les plus dramatiques du XXe siècle.

-- Des gouffres sur cette époque --

"Nous voulions honorer les 70 ans de la fin de la guerre, faire de l'Histoire vivante,
du face-à-face entre témoin et détenus"
, détaille Damien Calmels,
enseignant détaché par l'Éducation nationale et cheville ouvrière du projet.
"Car il y a aussi des gouffres en prison sur cette époque et toutes les bêtises
qu'ils peuvent entendre et la banalisation du racisme et de l'antisémitisme"
.

Édith Moscovic, Montpelliéraine, a tout de suite accepté la proposition.
À 83 ans, la dame visite inlassablement (depuis sa retraite et son inscription
à la fac Paul-Valéry,
où elle a enfin réussi à parler de son passé) les établissements scolaires,
en France comme à l'étranger. Pour la première fois, elle témoignait en prison.

-- "Interdits aux Juifs et aux chiens" --

"Le milieu carcéral, l'enfermement, ça me parle.
Et partout où je peux raconter la Shoah, je le fais
", explique-t-elle
à l'issue de la rencontre.
Juste avant, elle a évoqué son passage dans un camp près de Perpignan,
en 1942, où elle évita l'extermination de justesse.
"Mon père avait donné un peu d'argent à des gardiens qui ont accepté
de découper les barbelés.
On est parti de nuit, sous une pluie battante
", lance l'octogénaire devant
une cinquantaine de détenus.

Elle relate sa fuite en Belgique, les premières lois antisémites, comme les parcs publics
"interdits aux Juifs et aux chiens", et le début des rafles.
La petite fille est cachée chez des voisins, "dans le grenier fermé à clé,
je ne sais pas combien de semaines j'y ai passé
", avant de connaître des jours meilleurs.
Édith Moscovic, photos d'époque et étoile jaune brandies à l'appui,
achève son récit sous les applaudissements, se prêtant volontiers aux questions,
sur Hitler comme sur le conflit israélo-palestinien ou les relents antisémites actuels.
Un moment fort d'Histoire dans une prison, ce n'est pas si fréquent.
avatar
Rudolf
Impétrant
Impétrant

Messages : 534
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 28
Localisation : Sur les chemins de l'Histoire

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum