Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !
anipassion.com

Lettre ouverte du frère d'un persécuté : Maître Horst Mahler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre ouverte du frère d'un persécuté : Maître Horst Mahler.

Message par Jean Bart le Lun 22 Juin - 6:03




Etant donné l'importance de la "lettre ouverte" qui va suivre,
nous nous permettons de répéter le début de notre dernier message relatif
à Horst Mahler (message du 24/5 intitulé "Du nouveau pour Maître Horst Mahler")
afin que nos correspondants s'imprègnent bien de la situation :

<<
Le célèbre avocat allemand Horst Mahler est, on le sait, en prison depuis le 25 février 2009
pour nulle autre raison que le fait d'être ouvertement révisionniste, et, surtout,
d'un révisionnisme contagieux.
Condamné à 12 ans de prison (douze ans !), il a donc, aujourd'hui,
purgé plus de la moitié de sa peine et, vu son âge, devrait pouvoir être libéré.
Il vient donc de déposer une demande de mise en liberté.
Mais la justice, qui ne veut rien entendre, fait pression sur lui pour qu'il retire cette demande
de mise en liberté, prétextant qu'il devrait comprendre de lui-même qu'une telle requête
n'avait aucune chance d'être acceptée puisque la procédure entamée
contre lui pour la publication de son livre "Das Ende der Wanderschaft"
(écrit en prison - nous en avons parlé plusieurs fois) était apparemment au point mort et,
surtout, prouvait amplement qu'il n'était pas guéri de ses mauvaises pensées. >>

Le 30 mai, Peter Mahler, frère du prisonnier, diffusait la lettre ouverte suivante
(merci à notre traducteur allemand qui nous a rendu grand service):



Lettre ouverte:

C'est en tant que frère de Horst Mahler que je souhaite aujourd'hui appeler l'attention du public.
  Je n'ai pas parlé de cette lettre à mon frère, il en ignore l'existence.
Je ne sais pas s'il serait d'accord avec cette initiative, je pense même que non.

  Pour mieux connaître ma personne voici un bref aperçu :

Je m'appelle Peter Mahler, j'ai 80 ans.
Profession : commerçant diplômé dans la branche hôtelière et maître de cuisine.
  Fonctions honorifiques [suit une liste de qualifications dont certaines sont difficiles
à traduire en français:

- un poste à la Chambre de commerce de Berlin (à la retraite),
vice-présidence de la Fédérations allemande des cuisiniers (à la retraite), etc.]
  Voilà pour ce qui concerne ma personne.
  Le véritable objet de ce courrier concerne l'état de santé de mon frère,
auquel je rends visite aussi régulièrement que possible.
  Mon frère souffre de diabète, d'insuffisance cardiaque et de troubles de l'équilibre.
Ce sont des problèmes liés au manque d'exercice et au régime alimentaire.
  Si un jour mon frère devait lire ces mots, il me reprocherait d'avoir violé le secret médical
(comme il l'a déjà fait quand j'ai informé les membres de notre famille).
Je lui rétorquerai que je ne suis pas médecin et que par conséquent je n'ai pas fait
le serment de respecter un secret professionnel.
  Il y a peu de temps mon frère, mettant de l'ordre dans sa cellule, a fait une chute
et s'est cassé l'épaule droite.

J'ai pu le vérifier personnellement:

- son épaule droite est bandée jusqu'au bras, et il a de gros hématomes.
Du coup, il lui est difficile d'écrire.
Il peut taper avec 2 doigts seulement, c'est tout ce qui lui reste.
Pour se rendre de sa cellule à l'infirmerie il doit traverser un long couloir,
ce qu'il fait avec beaucoup de difficulté et en titubant.
  Mon frère a déjà accompli cette année les 2/3 de sa peine et, conformément à la loi,
il pourrait aujourd'hui, à ma connaissance, exiger une libération qui ne lui est toutefois
pas accordée.
Au lieu de cela il a reçu une lettre de la chambre d'exécution des peines de Potsdam
qui lui demande de retirer sa demande de libération.
A mon point point de vue c'est matériellement impossible,
et cela n'a plus rien à voir avec le droit.
Une telle demande de la part d'un juge est tout bonnement criminelle.

  Avec mes sincères salutations

Peter Mahler



scratch

Y aura-t-il quelques Allemands pour déclencher un mouvement
en faveur de ce prisonnier de 79 ans ?

En 2010, après 7 (sept !) années de prison, Ernst Zündel n'avait trouvé à sa libération
qu'une vingtaine de compatriotes venus l'accueillir ;
Axel Möller, libéré vendredi dernier 29 mai après trois ans et demi de prison sans jamais céder
sur son révisionnisme, n'a pas trouvé un seul Allemand pour l'accueillir...
Qui va réagir après la lecture de cette lettre de Peter Mahler ?


Source :  study

понедельник, 18 мая 2015 17:36 Bocage писал(а):




Nous avons une question à poser à nos correspondants. La voici:

- Quelles sont aujourd'hui les publications qui, tout en veillant à ne pas enfreindre la loi Gayssot,
défendent les idées qui vous sont chères ou au minimum s'insurgent contre le traitement
infligé aux chercheurs révisionnistes ?

Ne cherchez pas:

il n'y en a qu'une, une seule, une seule qui continue de le faire, contre vents et marées,
au prix d'un nombre incalculable de poursuites se terminant invariablement
par de lourdes amendes:

- c'est l'hebdomadaire "Rivarol".

study

Vous trouverez ci-après des extraits de la dernière livraison
(n° 3188 du 15 mai, en kiosque jusqu'à mercredi soir) où vous mesurerez à la fois l'audace
et le courage de l'auteur, Hannibal, et du directeur du journal, Jérôme Bourbon.

Alors, chers correspondants, ce journal, quoi que vous en pensiez, il faut l'aider.
Si vous pouvez acheter le dernier numéro, vous trouverez plusieurs moyens de lui venir en aide.
Pour nous, et parce que "les temps sont durs" pour tout le monde,
nous en avons sélectionné un, tout simple:

- Pour le prix de 36 euros (que vous envoyez par chèque au journal à l'ordre
des "Editions des Tuileries", Editions des Tuileries, Tour Ancône, 82 bd Masséna, 75013 Paris), vous abonnez pour trois mois une personne de votre choix.
Trente-six euros, ce n'est pas la mer à boire et vous ferez d'une pierre deux coups:

- d'une part, vous aiderez le courageux hebdomadaire et, d'autre part,
le nouvel abonné découvrira peut-être pour la première fois son existence
et ouvrira les yeux sur les idées qui sont les vôtres en matière historique...

Cessons de dormir:

- rien n'est plus urgent aujourd'hui que de faire connaître le révisionnisme !



Marine, crime et châtiment

L'affaire Le Pen n¹est pas un détail de notre vie morale et politique, c'en est le centre,
voilà pourquoi il faut y revenir une fois encore.
(...)
La tactique de Le Pen en matière de Shoah est discutable, dès l'origine.
D'abord parce qu'il s'est fait piéger en 1987, épuisé, en fin d'émission,
ensuite parce qu'il poursuit depuis une politique d'enfermement, alternant provocations
et passivité sans nullement faire avancer le dossier du point de vue historique
ni débloquer les choses du point de vue politique.
(...)
Je fis partie alors de ceux qui lui conseillaient une franche rupture,
mettre les pieds dans le plat en charentaises, s'offrir de la Shoah au menu
du vingt heures en direct.
On aurait bien ri du moins.
Le Pen préféra temporiser au milieu du Rubicon.
(...)
Si, selon Le Pen, les chambres à gaz sont un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale,
elles ne le sont certainement pas, hélas, de l'après-guerre.
A ceux qui affirmeraient un peu las que Le Pen, et nous avec, serions malades d'une obsession,
je conseille de consulter, pendant un an, les programmes de télévision, de radio,
les grands journaux, les programmes de l'Education nationale, etc. C'est instructif.
L'obsession existe bien, c'est une rengaine maladive, depuis plusieurs décennies.
Mais elle ne vient pas de Le Pen.
C'est l'obsession de notre société, encouragée,organisée par des associations,
leurs relais dans les gouvernements successifs, de droite et de gauche.
Traduit en clair, c'est l'empoisonnement de la conscience occidentale
par une propagande monstrueuse.
(...)
Mais le sceau qui verrouille et déverrouille tout, l'idole des idoles, c'est bien la Shoah.
C'est pour cela qu'on nous bassine jour et nuit avec elle depuis quarante ans,
qu'on emmène les enfants à Auschwitz et les adultes à la XVIIe chambre.
(...)
Pour moi, la question israélo-palestinienne n'est qu'un détail des chambres à gaz,
elles commandent à toute notre vie, l'actualité en fournit encore une
d'exemples petits ou grands.
[Suivent une série d'exemples...]
(...)
La Shoah décide en détail de tous les jugements historiques, politiques,moraux, anthropologiques,
et oriente toutes les réactions du Système.
(...)


study  scratch


Entretien entre Vincent Reynouard et Jérôme Bourbon sur l'actualité.
Retrouvez Vincent Reynouard sur PHDNM.ORG
et Jérôme Bourbon sur RIVAROL.COM.

00:35 - PROCES
07:16 - DIEUDONNE
09:47 - ZEMMOUR
15:59 - CHINE
23:18 - MARINE LEPEN
27:14 - ISLAM
33:22 - EUROPE
42:43 - BILAN




Site du journal  Rivarol :  study

http://www.rivarol.com/Rivarol.html

RIVAROL persécuté régulièrement, où se trouve la "liberté d'expression" ? scratch

https://www.youtube.com/watch?v=tAd-6sE_mD8
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte du frère d'un persécuté : Maître Horst Mahler.

Message par Rudolf le Lun 22 Juin - 10:03

Offener Brief:

" ist als Bruder von Horst Mahler, dass ich aujourd' wünsche; heute l' zu rufen; Beachtung der öffentlichkeit.
Ich n' über diesen Brief mit meinem Bruder gesprochen haben, er davon ignoriert l' Existenz.
Ich weiß s' nicht; er wäre d' Abkommen mit dieser Initiative denke
ich sogar nur nicht.

Um meine Person besser hier zu kennen eine kurze übersicht:

Ich m' ruft Peter Mahler, j' haben Sie 80 Jahre.
Beruf: Kaufmann, der im Hotelzweig und Küchenmeister diplomiert wurde.
Ehrenfunktionen [folgt einer Qualifikationsliste, von der einige schwierig sind
auf französisch zu übersetzen:

- ein Posten an der Handelskammer von Berlin (an der Pension),
deutsche Vizepräsidentschaft der Föderationen der Köche (an der Pension) usw.]
, da was meine Person betrifft.
Der echte Gegenstand dieser Post betrifft l' Gesundheitszustand meines Bruders,
an dem ich Besuch so regelmäßig wie ermögliche.
Mein Bruder leidet unter Diabetes, d' Herzschwäche und von Verwirrung von l' Gleichgewicht.
Es sind Probleme, die mit dem Mangel zusammenhängen, d' übung und an der Ernährungsweise.
Wenn ein Tag mein Bruder diese Wörter lesen müsste, würde er mir d' vorwerfen; das medizinische Geheimnis verletzt zu haben (wie er l' schon gemachtes a, wenn j' die Mitglieder über unsere Familie informiert haben).
Ich werde ihm erwidern, dass ich nicht Arzt bin, und dass folglich ich n' machten
der Schwur ein Berufsgeheimnis zu respektieren.
Vor kurzem mein Bruder, der von l' stellt; Befehl in seiner Zelle machte einen Fall
und s' wird l' gebrochen; gerade Schulter.

J' konnten es persönlich prüfen:

- seine gerade Schulter wird jusqu' verbunden; am Arm und hat er große Hämatome.
Dann ist es ihm schwierig d' zu schreiben.
Er kann nur mit 2 Fingern, c' tippen; ist alles, was ihm bleibt.
Um sich von seiner Zelle l' zurückzugeben; Ambulanz muss er einen langen Gang durchqueren,
dieses qu' er macht mit viel Schwierigkeit, und indem er schwankt.
Mein Bruder hat bereits dieses Jahr die 2/3 von seinem Leiden ausgeführt und gemäß
dem Gesetz,er könnte aujourd' heute an meinem Wissen eine Befreiung zu fordern,
die nicht allerdings ihm ist nicht gewährt.
Anstatt das hat er einen Brief des Zimmers erhalten d' Ausführung der Leiden
von Potsdam wer fragt ihn, seinen Befreiungsantrag zurückzuziehen.
Zu meinem Punkt Gesichtspunkt c' ist materiell unmöglich,
und das n' mit dem Recht zu tuendes a plus nichts.
Ein solcher Antrag des Teils d' ein Richter ist ganz einfach verbrecherisch.

Mit meinen aufrichtigen Grüßen "

Peter Mahler

avatar
Rudolf
Impétrant
Impétrant

Messages : 534
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 28
Localisation : Sur les chemins de l'Histoire

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte du frère d'un persécuté : Maître Horst Mahler.

Message par Jean Bart le Mer 9 Sep - 9:24






Mahler
: Le député européen Udo Voigt écrit à Bruxelles.


Le 2 juillet, le parlementaire européen nationaliste allemand Udo Voigt
a déposé une requête auprès de la Commission de Bruxelles en faveur de Horst Mahler.

En substance il écrit:

- Dans la République fédérale allemande les procès pour délit d'opinion sont innombrables.
Le plus dramatique est celui qui concerne Horst Mahler, 79 ans, emprisonné depuis 2009;

- Habituellement, en Allemagne, les détenus sont remis en liberté provisoire
quand ils ont purgé les deux tiers de leur peine: ce délai expire le 8 août 2015;

- Normalement, il devrait avoir droit à un certain nombre de facilités de détention
qu'on accorde généralement aux prisonniers mais ces dernières lui ont été supprimées
parce qu'il a écrit un livre philosophique dont le contenu a pourtant été classé,
par le chef même de la prison, comme inoffensif;
même la Commission de censure a rejeté, le 11 juin, la mise à l'Index de l'ouvrage;

- En raison des mauvaises conditions de détention, Horst Mahler est aujourd'hui très malade:

- outre ses problèmes cardiaques et son diabète, il a été pris de vertiges
en rangeant sa cellule et s'est fracturé l'épaule;

- il vient d'être transporté au service de soins intensifs de l'hôpital Asklépios
où on lui a diagnostiqué une septicémie;

- Les proches du détenu ont exprimé le soupçon que le pouvoir judiciaire
et le pouvoir politique de la République fédérale d'Allemagne pourraient avoir
un intérêt à sa disparition prématurée;

- Vu le comportement de la justice allemande, on ne peut faire autrement
que se tourner vers la Commission européenne des droits de l'homme:

- quelles mesures la commission compte-t-elle prendre pour que soient respectées
en Allemagne les valeurs de la Charte des droits fondamentaux et que soit réservé
un traitement humain à un prisonnier très gravement malade ?

On admirera le courage de cet Allemand, Udo Voigt, qui fait une telle demande
au moment même où, entre autres, deux députés Front national viennent de voter
la levée de son immunité parlementaire pour délit d'opinion !
(Une affaire remontant à 2006 qui avait valu à Udo Voigt des poursuites
pour racisme et une condamnation en 2014 par le tribunal du Land de Berlin
à un an de prison avec sursis pour "appel à la haine raciale et offense"
en raison d¹une phrase portée sur une affiche de son parti :
"Blanc, pas seulement une couleur de tricot ! Pour une vraie équipe nationale."

https://www.facebook.com/udovoigt.npd?fref=nf

Bruxelles, le 02. juillet 2015
Udo voigt, député européen

avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte du frère d'un persécuté : Maître Horst Mahler.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum