Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

1er mai 1945 : mort de Joseph Goebbels.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er mai 1945 : mort de Joseph Goebbels.

Message par Jean Bart le Ven 1 Mai - 10:00

1er mai 1945 :
mort de Joseph Goebbels.





Paul Joseph Goebbels nait le 29 octobre 1897 à Rheydt.

En 1901, Goebbels, atteint d’ostéomyélite, perd l’usage de son pied droit.
Il subit, en 1907, une opération qui échoue et le contraint à porter
un appareil orthopédique pour le restant de ses jours.


Docteur en philosophie, journaliste et romancier, il rejoint le NSDAP
dirigé par Adolf Hitler dès 1922.
Il est l’un des proches du Führer dès 1926 après une période plus distante,
en particulier à cause du soutien financier apporté par les industriels allemands à Hitler,
ce qui heurtait les idées « anticapitalistes » de Goebbels et de l’aile gauche du NSDAP.
Mais Hitler parvient à l’éloigner des frères Gregor et Otto Strasser
et de ce courant « communiste » en lui faisant lire les chapitres de Mein Kampf
consacrés à la propagande.



Gauleiter de Berlin à partir de 1926, il est élu dès les élections législatives de mai 1928,
devenant ainsi l’un des douze premiers députés du NSDAP à siéger au Reichstag.

« Nous entrons au Reichstag […] comme des loups dans la bergerie. »,
écrit-il dans l’Angriff, le journal qu’il a fondé en 1927.

Il épouse Johanna Maria Magdalena Behrend (Magda Goebbels) le 19 décembre 1931.

Le 11 mars 1933, Hitler le nomme ministre du Reich à l’Éducation du peuple
et à la Propagande en raison de ses talents d’orateur et de rhétoricien.

C’est son ministère qui régente et censure la presse écrite, la radio, le cinéma, l’art…
Sous l’impulsion de Goebbels, les moyens modernes de communication
sont considérablement développés :

- radio, informations cinématographiques et même la télévision dès 1935.




Le 21 mars 1933, c’est lui qui organise la journée de Potsdam,
peu avant le vote de la loi des pleins pouvoirs par le Reichstag,
lors de laquelle Hitler obtint le ralliement du Zentrum.

Dès septembre 1933, une loi oblige à adhérer à la Reichskulturkammer[/i
(Chambre de la culture du Reich) pour pouvoir exercer une profession artistique
ou celle de rédacteur en chef d’un journal.
Comme cette adhésion est interdite aux « non-aryens ».  

Goebbels est constamment aux avant-postes dans la radicalisation du régime
contre le judaïsme politique.




En 1934, il fait paraitre son livre [i]Combat pour Berlin
,
ouvrage de combat et de propagande, destiné à expliquer l’histoire du NSDAP berlinois
entre le 9 novembre 1926, au moment où, chef du parti dans la Ruhr,
il arrive à Berlin pour reprendre en main le parti, et le 29 octobre 1927,
date qui marque la levée de l’interdiction du NSDAP prononcée plusieurs semaines auparavant

Suite à la défaite de Stalingrad, Goebbels prononce le 18 février 1943
l’un de ses plus importants discours au Sportpalast (palais du Sport) de Berlin.
Conscient que l’Allemagne court maintenant un risque mortel,
il fait approuver par 15 000 délégués la guerre totale.

Il conclut son discours par cette phrase :


« Et maintenant peuple, lève-toi, et toi, tempête, déchaîne-toi ».








Autres vidéos :  study
https://www.youtube.com/results?search_query=Goebbels+prononce+le+18+f%C3%A9vrier+1943



Proche de Hitler, il joue un rôle déterminant à Berlin
dans l’échec du complot du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler.

Il devient immédiatement après « plénipotentiaire pour la guerre totale » en juillet 1944.

Le ministère de la Propagande, au service de
« la sainte croisade du XXe siècle contre le bolchévisme »
,
mobilise les troupes allemandes et le reste de la population au fur et à mesure
que la situation militaire se détériore.
Il est directement responsable des Volkssturm, troupes de réserve
composées d’adolescents et de personnes âgées.




Après le suicide de Hitler dans l’après-midi du 30 avril,
il est chancelier du Reich du 30 avril au 1er mai.
Ses dernières tentatives consistent à essayer de prendre contact avec les Russes
qui sont à la Zimmerstrasse, non loin du Bunker, en parvenant avec ses aides de camp
à mettre en place un téléphone et à communiquer avec les Soviétiques.
Il tente alors de négocier un armistice.



Refusant catégoriquement une reddition sans conditions,
Goebbels se donne alors la mort au soir
du 1er mai 1945 avec son épouse Magda, après qu’elle ait tué
leurs six enfants âgés de 4 à 12 ans en les empoisonnant à l’aide de cyanure.

Tout comme Hitler, son corps est partiellement brûlé par les aides de camp
de la chancellerie.

Les dépouilles de la famille Goebbels sont alors transportés jusqu’à Rathenow
et inhumés dans un champ près du village de Neu Friedrichsdorf,
à environ un kilomètre à l’est de la ville où le SMERSH
(contre-espionnage soviétique) avait son enceinte.
Huit mois plus tard, ils sont exhumés pour être ensevelis dans la garnison de Magdebourg
au 32 et 36 Westerndstraße (aujourd’hui Klanerstruseaße).

Aussi longtemps que le territoire est sous l’autorité soviétique, le secret peut être bien gardé.
En 1970, devant restituer au gouvernement de la République démocratique allemande
les garnisons qu’ils occupent à Magdebourg, les Russes craignent que la découverte
des dépouilles n’engendre un lieu de pèlerinage de nationaliste allemands.
Youri Andropov, chef du KGB, ordonne alors de faire disparaitre
définitivement les restes.
Le 4 avril au soir, les os sont déterrés et placés dans des boîtes.
À l’aube du 5 avril, celles-ci sont empilées sur un bûcher à l’extérieur
de la commune de Schönebeck à onze kilomètres de Magdebourg puis,
d’un pont qui enjambe l’Elbe, à Biederitz,les cendres sont jetées dans la rivière.



Le Livre du Dr Joseph Goebbels, Combat pour Berlin est disponible ici: study



In-8, reliure cartonnage éditeur, 382 pp., papier glacé.

Plus de 150 pages de dessins de Mjolnir, qui était illustrateur
dans le journal de Goebbels (der Angriff),
photos extraites du Livre de Goebbels de 1934 :
Das erwachende Berlin (Le réveil de Berlin) retraçant par l’image la lutte,
des Corps-Francs jusqu’à la prise de pouvoir.


35 euros port compris.  study
CALD    
BP 92733  
21027 Dijon Cedex  


Source :  study



http://la-flamme.fr/category/non-classe/
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum