Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

5 janvier 1955 : mort de Marcel Déat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5 janvier 1955 : mort de Marcel Déat.

Message par Jean Bart le Mar 6 Jan - 8:02

5 janvier 1955 :
mort de Marcel Déat.


 



Marcel Déat est né à Guérigny en Bourgogne, le 7 mars 1894.


En 1914, il est mobilisé au front pour la durée de la  guerre,
qu’il termine avec le grade de capitaine.
Sous le pseudonyme de Taëd, il publie
 «Cadavres et maximes, philosophie d’un revenant »,
où il exprime son horreur de la guerre, mais où il est aussi fasciné par la discipline collective
et pour la camaraderie au front.

Normalien, journaliste, il est député SFIO de 1926 à 1928 et de 1932 à 1936.
En 1933, il est exclu du parti pour ses doctrines de plus en plus autoritaristes
et ses positions d’union nationale.

Il participe à la création le 5 novembre 1933 du Parti socialiste de France
et devient le chef de file des néo-socialistes, qui sont séduits de plus en plus
par les modèles fascistes.
Ministre de l’Air en 1936, dans le cabinet Sarraut, il est député
« rassemblement anticommuniste » en 1939.

Il devient le fondateur le 31 janvier 1941 du RNP,
Rassemblement national populaire
, qui se déclare socialiste et européen.

Il participe a la création de la LVF.  

Le 27 août 1941 , il est blessé dans l’attentat de Paul Collette contre Laval,
alors qu’ils passent en revue les troupes de la LVF.



Déat entre le 16 mars 1944 dans le gouvernement comme ministre du travail
et de la solidarité nationale de Pierre Laval.



Il se réfugie en Allemagne à l’été 1944 et conserve le titre de ministre du travail
au sein de la Commission gouvernementale à Sigmaringen.

En avril 1945, il quitte l’Allemagne pour l’Italie, où il finira ses jours
sous un nom d’emprunt, converti au catholicisme, dans le couvent de San Vito, près de Turin.


Durant son exil, il enseigne dans un collège de Turin, et meurt le 5 janvier 1955,
sans rien renier de ses idées et de ses choix
.  

Son épouse nous quitta en 1995, à l’âge de 91 ans.








Source :  study


http://la-flamme.fr/category/non-classe/
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum