Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Chaque vendredi Rivarol.

Aller en bas

Chaque vendredi Rivarol.

Message par Rudolf le Jeu 31 Juil - 5:58





Rivarol n° 3152 du 31 juillet 2014





Pour s’abonner : study

http://www.rivarol.com/Rivarol.html


avatar
Rudolf
Impétrant
Impétrant

Messages : 534
Date d'inscription : 21/07/2013
Age : 28
Localisation : Sur les chemins de l'Histoire

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Jeu 22 Jan - 15:16

Rivarol n° 3172 du 22 janvier 2015





Pour s’abonner : study

http://www.rivarol.com/Rivarol.html


avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Mer 28 Jan - 15:04


Vers un renforcement de la tyrannie antiraciste !
par Jérôme Bourbon





Le 27 janvier, lors d’un discours au mémorial de la Shoah à Paris,
à l’occasion du 70e anniversaire de la “libération” du camp d’Auschwitz,
François Hollande a annoncé
« d’ici la fin du mois de février un plan global de lutte contre le racisme
et l’antisémitisme ».
“Sécurité”, “transmission” vers les jeunes générations et « régulation du numérique »
seront les principes de cet énième plan selon le président de la République qui a décidé
de renforcer considérablement la chape de plomb qui pèse sur nous et qui est de plus
en plus insupportable.
« Le gouvernement de Manuel Valls a pris les dispositions qui convenaient
pour que les synagogues, les commerces, les écoles, les centres culturels
de la communauté juive soient protégés », a rappelé l’hôte de l’Elysée.
« Je veux aller plus loin, en améliorant la visibilité et l’efficacité des sanctions :

- ce qui supposera de généraliser la caractérisation raciste et antisémite
comme circonstance aggravante d’un délit, et sortir la répression de la parole raciste
et antisémite du droit de la presse pour l’intégrer au droit pénal général »,
a affirmé François Hollande confirmant les projets de Christiane Taubira
dont nous avons parlé dans notre précédent éditorial.

On peut s’attendre au pire :

- détention préventive, comparution immédiate, peines de prison allongées,
amendes alourdies. Traiter les journalistes politiquement incorrects,
et au-delà tous les hommes libres, comme des criminels de droit commun,
voilà le projet du pouvoir en place qui montre de manière spectaculaire
à quel point il est du camp de l’anti-France.

Le chômage et la violence, les dettes et les déficits peuvent exploser,
ce qui compte pour l’Exécutif, c’est de traquer les mal-pensants !



Et pour que personne n’échappe à la nouvelle religion laïque, antiraciste et philosémite
(c’est en fait la même chose), le bourrage de crânes va s’intensifier dès la maternelle
et à tous les niveaux de l’enseignement.
Les élèves, les enseignants et les parents d’élèves devront se soumettre
sauf à essuyer les pires avanies.
Dans son discours à la Sorbonne, le 21 janvier, Hollande,
évoquant les minutes de silence perturbées dans certains établissements scolaires,
s’était déjà montré martial :

« Tout comportement mettant en cause les valeurs de la République
ou l’autorité [des enseignants fera l’objet d’un] signalement [au chef d’établissement] […]
Aucun incident ne sera laissé sans suite.
Chaque fois qu’il y aura une mise en cause de la dignité, de l’égalité entre jeune fille
et jeune garçon, qu’il y aura une pression, un mot qui sera prononcé qui met en cause
une valeur fondamentale de l’école et de la République, il y aura une réaction. »
Hollande a par ailleurs annoncé la création dans chaque académie
de groupes de volontaires, des « réserves citoyennes » (sic !), pouvant intervenir
dans les établissements scolaires.
François Hollande a également souhaité que le 9 décembre,
la « Journée de la laïcité soit célébré dans tous les établissements scolaires ».
Ce jour a été choisi car c’est l’anniversaire de la séparation de l’Eglise et de l’Etat,
le 9 décembre 1905.
Mais si l’Etat français est en effet séparé de l’Eglise depuis cette date,
il n’a jamais été séparé en revanche de la loge ni de la synagogue
dont il est en fait une émanation.
Il n’est que de voir son allégeance au CRIF et les valeurs qu’il prône
et qui sont toutes celles de la franc-maçonnerie.





Suite de l’éditorial de Jérôme Bourbon dans Rivarol,
disponible le 29 janvier 2015.
study
http://www.rivarol.com/Rivarol.html



Dernière édition par Jean Bart le Mer 18 Mar - 15:03, édité 1 fois
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Jeu 12 Mar - 7:42

Rivarol n° 3179 du 12 mars 2015

avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Mer 18 Mar - 15:01






Vers une Bérézina de la gauche
par Jérôme Bourbon.
 affraid




"Tout indique que la majorité parlementaire va connaître ce dimanche une déroute électorale.
Le Parti socialiste et ses alliés qui détiennent actuellement soixante départements sur 98
en France métropolitaine et dans les territoires ultra-marins
(plus la Ville de Paris qui n’est pas concernée par ce scrutin) devraient très probablement
perdre la grande majorité des conseils généraux (devenus conseils départementaux)
qu’ils détiennent.
La défaite devrait être d’autant plus lourde que cette fois-ci c’est l’ensemble des cantons
(qui ont été redécoupés pour l’occasion) qui est soumis à renouvellement,
et non la moitié seulement comme ce fut le cas jusqu’alors.
Le renouvellement par moitié des cantons et des conseillers généraux permettait
à un camp en difficulté d’amortir le poids d’une défaite et de sauvegarder
un certain nombre de départements.
Ce n’est plus le cas désormais.

Dans ces conditions, on s’explique pourquoi le Premier ministre s’emploie à dramatiser
au maximum le scrutin et ses enjeux et à diaboliser un Front national pourtant
de plus en plus lisse.
D’où son attitude hystérique et inqualifiable à l’égard de la juvénile Marion-Maréchal Le Pen
à l’Assemblée nationale.
Soit dit en passant on n’a pas beaucoup entendu les féministes dans cette affaire.
Qu’aurait-on dit si Jean-Marie Le Pen s’était exprimé de cette manière
envers une jeune maman de 25 ans ?
Il y a certes une part de pathologie chez Valls.
Sa main tremblotante, son regard noir, son verbe vindicatif, son agitation physique extrême,
la haine qu’il dénonce chez ses adversaires (Dieudonné, le FN, les racistes et antisémites
ou prétendus tels, etc.) mais dont il est rempli (cet homme devenu Français à vingt ans
est manifestement malade de haine et accuse les autres de ce dont il est coupable
selon le processus d’inversion accusatoire que l’ami Hervé Ryssen a brillamment développé
dans ses livres) prouvent assez que l’on affaire à un être caractériel, incontrôlable
et donc d’autant plus dangereux.
Pour Valls,qu’un Maurras aurait qualifié de métèque ,
la guerre d’Espagne n’est toujours pas terminée.
Au lieu d’unir les Français, cet immigré que rien ne rattache à la France, à son terroir,
à ses racines, à sa foi, à ses traditions, ne fait que souffler sur les braises,
excitant les antagonismes, en se faisant le petit télégraphiste du CRIF
et en faisant de l’entité sioniste sa véritable patrie, celle à laquelle il est lié
« de manière éternelle par sa femme » qui serait, dit-on, une sioniste hystérique.
Soit dit en passant c’est quand même fou le nombre de responsables politiques
et de décideurs qui se croient obligés d’épouser des juives pour assouvir leurs ambitions."



Suite de l’éditorial de Jérôme Bourbon  dans Rivarol n° 3180 du 19 mars 2015

Site du journal  Rivarol  study
http://www.rivarol.com/Rivarol.html
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Marie Le Pen : le dernier homme libre ?

Message par Jean Bart le Mar 7 Avr - 21:47






Jean-Marie Le Pen : le dernier homme libre ?

par Jérôme Bourbon

Posted on 7 avril 2015








Jean-Marie Le Pen : le dernier homme libre ?



C’est reparti.
Pour avoir réitéré ses propos sur « les chambres à gaz, détail de l’histoire »
sur BFM-TV le 2 avril, en réponse au journaliste Jean-Jacques Bourdin,
et en affirmant qu’il y avait au Front national entre autres de « fervents pétainistes »,
Jean-Marie Le Pen s’est une nouvelle fois mis à dos tout l’univers politico-médiatique et,
plus gravement, la direction du Front national qui a désapprouvé publiquement ses propos.
Le Parquet a ouvert une enquête préliminaire pour « contestation de crimes contre l’humanité »  alors même que le président d’honneur du Front national n’a rien contesté du tout ,
le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné des « propos indignes
et contraires aux valeurs de la République », preuve soit dit en passant que la religion
de la Shoah est l’un des fondements essentiels du régime actuel.
Le ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, a réagi par le tweet suivant :
« Propos inqualifiables de M. Le Pen.
Notre responsabilité est de prévenir les élèves face au danger du négationnisme ».
Un aveu qui témoigne au plus haut niveau de l’endoctrinement de l’enfance et de la jeunesse.

Sans surprise, SOS-Racisme pour qui « Jean-Marie Le Pen se vautre encore dans l’immonde », l’Union des étudiants juifs de France qui qualifie le fondateur du FN d’« antisémite récidiviste », la LICRA d’Alain Jakubowicz qui voit dans le Menhir un « antisémite viscéral, obsessionnel »
ont annoncé qu’elles se constituaient partie civile tandis que le CRIF de Roger Cukierman
qui avait récemment donné un bon point à Marine Le Pen jugée
« personnellement irréprochable » en matière d’antisémitisme écrit,
dans un communiqué que
« le Front national est un parti à combattre sans faire de détails et que derrière le FN
se cachent des vichystes, négationnistes, pétainistes ».



Suite de l’éditorial de Jérôme Bourbon  dans Rivarol n° 3183 du 9 avril 2015

Site du journal  Rivarol  study
http://www.rivarol.com/Rivarol.html
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Mar 7 Avr - 21:55



Le dossier caché du "détail" :
study scratch


Les négationnistes Churchill, de Gaulle et Eisenhower
pire que JM Lepen.


Sur un ensemble de 7 061 pages publiées de 1948 à 1959,
c'est-à-dire après le conflit de 1939-1945, ces trois chefs de guerre,
britannique, français et américain, avaient traité lesdites chambres à gaz
par l'ignorance pure et simple
.
Leur silence ne pouvait être que délibéré.

Attaqué de tous les côtés pour ses "récidives" sur "le détail",
Jean-Marie Le Pen avait répliqué en 1998 par ces trois phrases:*

"Je n'ai jamais nié ou minimisé l'existence des chambres à gaz.
Mais si on écrit l'histoire de la seconde guerre mondiale sur mille pages,
les chambres à gaz recevront, tout au plus, quelques lignes.
Churchill, Eisenhower et de Gaulle ne les ont pas évoquées d'un mot
dans leurs mémoires de guerre
."

Le journal Le Monde,lui, a reproduit la déclaration en l'amputant
de sa partie la plus substantielle, la plus perturbante pour le confort
des bien-pensants et pour les habitudes de penser du grand public,
il a, en effet, supprimé la partie finale (in cauda gravissimum)
où Jean-Marie Le Pen précise que ni Churchill, ni Eisenhower, ni de Gaulle,
n'ont même évoqué d'un mot ce que, pour sa part, il appelle un détail
.

Pourquoi ce silence ?

Jean-Marie Le Pen pourrait mettre ses adversaires dans le plus grand
embarras s'il révélait pour quelle raison Churchill, Eisenhower,de Gaulle
et bien d'autres hauts dirigeants alliés, y compris chez les Soviétiques
ou les Tchèques, se sont, pendant toute leur vie, aussi bien pendant
qu'après la guerre, refusés à mentionner, par la parole ou par l'écrit,
les chambres à gaz nazies (ou le génocide des Juifs).
Cette raison est qu'après enquête les Alliés ont estimé, dès 1943,
qu'il n'existait pas de preuves suffisantes pour justifier qu'on affirme
publiquement l'existence des chambres à gaz d'exécution
:

" There is insufficient evidence to justify the statement regarding
execution in gas chambers".
**

On peut donc avancer que de Gaulle était révisionniste, ***
tout comme Churchill, Eisenhower et bien d'autres,on doit reconnaître
que Le Pen ne l'est pas.



* Voy.Der Spiegel, n°42,octobre 1998,p.163

** Voy.Foreign Relations of the United States.Diplomatic Papers 1943,
vol I,p.416-417 , pour l'élimination effective de la mention des chambres à gaz
dans le communiqué américano-britannique,
Voy."US and Britain Warn Nazi Killers" (Etats-Unis et Grande-Bretagne
préviennent les tueurs nazis),The New York Times, 30 août 1943,p.3.

*** Voy.Se reporter à une intéressante analyse de Jean-Marie Boisdefeu:
" De Gaulle et le génocide des Juifs.Le général était-il révisionniste ? "

http://livre.fnac.com/a3666649/Charles-De-Gaulle-Memoires-de-guerre

avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Jean Bart le Mer 8 Avr - 9:10

Jean-Marie LE PEN : “On n’est trahi que par les siens
– entretien avec Rivarol

Posted on 8 avril 2015








Extraits de l’entretien de Jean-Marie Le Pen paru dans le n° 8183 du 9 avril 2015.


R. :
Les dirigeants du FN ont vivement contesté votre affirmation
selon laquelle il y avait aussi au Front national d’« ardents pétainistes » ?

J.-M. L. P. :
J’ai toujours œuvré à la réconciliation des Français.
Comme le disait avec une grande dignité le président Georges Pompidou,
interrogé en conférence de presse sur la grâce partielle qu’il avait accordée à Paul Touvier :
« allons-nous éternellement entretenir saignante les plaies de nos désaccords nationaux,
le moment n’est-il pas venu de jeter le voile, d’oublier ses temps où les Français
ne s’aimaient pas, s’entredéchiraient et même s’entretuaient ? »
Pour ma part, comme je l’ai déjà dit, je n’ai jamais considéré le maréchal Pétain
comme un traître.
L’on a été très sévère avec lui à la Libération.
Et je n’ai jamais considéré comme de mauvais Français ou des gens infréquentables
ceux qui ont conservé de l’estime pour le Maréchal.
Ils ont selon moi leur place au Front national comme l’ont les défenseurs de l’Algérie française, mais aussi les gaullistes, les anciens communistes et tous les patriotes
qui ont la France au coeur.

R. :
Beaucoup s’inquiètent du nombre et de  l’influence des homosexuels militants au Front national. Notre confrère Minute a évoqué à plusieurs reprises un « lobby gay » au sein du parti
et Roger Holeindre affirme qu’il a quitté le Front en 2011 en grande partie à cause
du nombre de pédérastes autour de Marine Le Pen.
Certains attribuent les positions quelque peu ambiguës de la direction du mouvement
sur le “mariage” gay et le refus de la présidente de participer en 2013 aux manifestations
de masse contre la loi Taubira à l’influence jugée nocive de ce lobby arc-en-ciel.
Quelle est votre position sur la question ?

J.-M. L. P. :
Il ne faut pas exagérer et trouver là l’explication générale.
Ce n’est pas cette particularité de la vie privée qui explique tout.
Il se trouve qu’il y a en effet un assez grand nombre d’homosexuels au Front national,
comme il y en a d’ailleurs dans les autres partis, et ceci pour une raison somme toute
assez simple :

- c’est que ce sont des gens qui sont beaucoup plus libres de leur temps que d’autres.

En général ils n’ont pas de responsabilités familiales.
Et donc ils sont beaucoup plus disponibles.
Comme de surcroît ils ont le sentiment d’être un peu en marge de la société,
ils ont tendance à se regrouper, même s’ils se détestent les uns les autres.
Ils forment une communauté.
A mon avis ce n’est pas aussi important qu’on le dit au Front national mais ce n’est pas
non plus totalement indifférent, c’est vrai.
Il faudrait par ailleurs démontrer que cette particularité de la vie personnelle
a une conséquence politique directe sur la ligne ou la doctrine du Front.
Je crois que l’origine politique de certains actuels dirigeants du Front a plus d’importance
que leur comportement personnel.
Je pense à l’influence nocive d’un homme que je trouve pour ma part tout à fait détestable :

- Jean-Pierre Chevènement.

Il a les apparences d’un patriote alors qu’il est au fond un marxiste.
L’influence chevènementiste, si elle continue de s’exercer, est nuisible.
Cette tournure d’esprit m’est totalement étrangère.

Propos recueillis par Robert SPIELER et mis en forme par Jérôme BOURBON.
L’interview a été relue et validée avant publication par le président d’honneur du Front national.
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chaque vendredi Rivarol.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum