Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

La «Solution finale de la question juive» était «territoriale» !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La «Solution finale de la question juive» était «territoriale» !

Message par Jean Bart le Sam 12 Juil - 5:41


La «Solution finale de la question juive» était «territoriale» !




Jamais la conférence de Berlin-Wannsee (20 janvier 1942) n’a décidé
d’une quelconque « extermination » des juifs d’Europe.
L’idée même d’une telle décision prise à cette date a été qualifiée d’inepte (silly)
par Yehuda Bauer, professeur à l’Université hébraïque de Jérusalem
(voy. « Importance of Wannsee Rejected », Canadian Jewish News,
30 janvier 1992, p. 8, reproduisant un communiqué de la Jewish Telegraphic Agency, Londres).
D’ailleurs, sept mois après ladite conférence, le « mémorandum de Martin Luther »
atteste de ce que le IIIe Reich ne concevait aucun projet d’extermination de quelque groupe
que ce fût ; comme à Wannsee, seul était envisagé le refoulement des juifs hors d’Europe.
Faisant l’historique d’une recherche de solution de la question juive, M. Luther rappelle que,
déjà en juin 1940, cette solution était prise en considération par Reinhard Heydrich,
adjoint de Heinrich Himmler
.      




M. Luther (1895-1945) a été, de mai 1940 à 1943, Chef der Deutschland-Abteilung
des Auswärtiges Amtes (Chef du département « Allemagne » du ministère des Affaires étrangères
) et a exercé la fonction d’un sous-secrétaire du Ministre Joachim von Ribbentrop.
Il a joué un rôle important dans les tractations à mener avec les gouvernements européens
pour la résolution, dans les différents pays européens, de « la question juive ».
(Plus tard, condamné pour avoir comploté contre Ribbentrop, il a été interné à Sachsenhausen où il a cherché à se suicider ; à l’arrivée des Russes il a été libéré ;
il est mort le 12 ou le 13 mai 1945 d’une défaillance cardiaque dans un hôpital de Berlin).


Le 20 janvier 1942 il a été le représentant de son ministère à la conférence
de Berlin-Wannsee où il a été question, là encore, de refouler les juifs hors d’Europe.




Dans un mémorandum interne (Aufzeichnung) urgent (Citissime),
daté de Berlin le 21 août 1942, long de 19 pages dactylographiées en gros caractère,
il a retracé l’histoire de la politique juive (Judenpolitik) de son pays à partir de 1939.
Il en ressort sans ambiguïté possible qu’il s’agissait de rechercher et d’obtenir
« une solution finale territoriale » ; au bas de la page 4 il écrit que,
dès le 24 juin 1940, Heydrich faisait savoir dans une lettre à Ribbentrop que le problème désormais posé par environ 3¼ million de juifs vivant dans les territoires sous contrôle
allemand ne pouvait plus être résolu par l’émigration (Auswanderung) ;  
Heydrich en concluait qu’une solution finale territoriale serait nécessaire
(eine territoriale Endlösung wäre nötig).
A la page 18, M. Luther précise bien que l’évacuation (Abtransport) de juifs
vers le Gouvernement général de Pologne est une mesure provisoire.
Les juifs seront réexpédiés vers les territoires occupés de l’Est sitôt que les conditions techniques s’y prêteront (Der Abtransport nach dem Generalgouvernement ist eine
vorläufige Massnahme. Die Juden werden nach den besetzten Ostgebieten weiter befördert,
sobald die technischen Voraussetzungan dazu gegeben sind
).




Les Américains ont mis au point une « partial translation » de ce mémorandum
sous la cote NG-2586-J qui a servi de pièce à conviction (n° 1455)
au ministère public américain des NMT (NG veut dire Nazi Government et NMT signifie
Nurnberg Military Tribunals. Voyez Trials of War Criminals before the Nuernberg Military
Tribunal under Control Council Law N° 10, October 1946-April 1949, vol. XIII, p. 243-249 :  


C’est au haut de la page 245 du volume XIII que figurent les mots a territorial final solution [territoriale Endlösung] would be necessary » (
une solution finale territoriale serait nécessaire
).




Dès 1976 Arthur Robert Butz a fort bien traité du sujet dans son œuvre magistrale,
La Mystification du XXe siècle (titre original :
The Hoax of the Twentieth Century / The case against the presumed extermination
of European Jewry
).
Voyez l’entier chapitre VII intitulé « La  “Solution finale”  ou ce qui, en fait,
est arrivé aux juifs
»
(p. 347-396) et, en particulier, les pages 347-349,
avec au début de ces pages une remarque si typique de Butz par son caractère naturel,
direct et concis :

- Il est simple de découvrir la nature générale de la politique allemande à l’égard des juifs ;
elle se trouve toute entière dans le volume 13 du NMT
(The general nature of German Jewish policy is very simple to discover;
it is all set out in NMT volume 13
).

                                                   

20 janvier 2012






Posted by N    

Labels: "Canadian Jewish News", "Nuremberg", "Wannsee", Butz, Heydrich,
Martin Luther, NMT, solution finale territoriale, Yehuda Bauer





Source:   study 

http://robertfaurisson.blogspot.fr/2012/01/la-solution-finale-de-la-question-juive.html

http://robertfaurisson.blogspot.fr/2012/07/heinrich-himmler-et-les-juifs.html
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum