Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Une table de resto U achetée 1,2 million d’euros !!!

Aller en bas

Une table de resto U achetée 1,2 million d’euros !!!

Message par Merl1 le Mar 17 Juin - 11:49

Un collectionneur américain vient de s’offrir la «table Centrale», un morceau d’histoire de la création industrielle française créée à une dizaine d’exemplaires dans les années 1950 pour la Cité universitaire d’Antony.


C’est une longue table, dotée d’un pied en tôle (d’acier) pliée et laquée de noir, surmonté d’un plateau en bois recouvert de stratifié noir. Le catalogue de la maison de ventes parisienne Artcurial annonçait sans détour la couleur: la table «Centrale» ou «Trapèze» (1956) «est sans doute la création la plus emblématique de Jean Prouvé.» Une désignation qui avait de quoi faire saliver tout amateur des créations du «constructeur industriel» français. Mais l’estimation particulièrement élevée, entre 400.000 et 500.000 euros, allait décourager certains d’enchérir.

Le résultat exceptionnel d’1,2 million d’euros (frais inclus) déclenche légitimement la question: pour quelle raison une table vieille d’une poignée de décennies à peine, n’ayant appartenu à aucun personnage historique, sur laquelle aucun traité de paix n’a jamais été signé, coûterait-elle aussi cher qu’un appartement d’environ 150m2 à Paris?

C’est dans son piètement sculptural, nous assure-t-on, qu’il faut voir l’exception: pas de pieds-cylindres, parallélépipèdes ou pieds fuselés chers au designer nancéen. Le chantre du «pied compas» a décidé d’innover: la table reposera sur un large piètement barrant son axe. Sa ligne aérodynamique est profilée comme une aile d’avion, autre passion de l’architecte et ferronnier.

«Etant tout jeune déjà en 1914, j’étais un passionné de mécanique, un passionné d’aviation, un passionné de tout ce qui se créait à ce moment-là. A tel point que je n’ai eu qu’une idée, c’est de devenir pilote d’avion et je le suis devenu », s’enthousiasmait Prouvé lors d’une conférence à l’Institut Français d’Architecture en 1983.

Techniquement, c’est aussi une prouesse rendue possible par l’essor de l’industrie de l’acier dans la première partie des Trente Glorieuses. Mais est-ce vraiment dans le caractère inédit de ce piètement qu’il faut voir la justification de l’estimation? Le même catalogue de ventes précise qu’en 1949 déjà, Prouvé imaginait un projet de pupitre pour Electricité de France (voir le croquis reproduit ci-dessus) avec un piètement trapézoïdal en tôle pliée. On retrouve ensuite un pied identique dans la table dessinée par Prouvé pour la bibliothèque de la maison de la Médecine en 1951, «qui servira de matrice» à la table «Centrale» dessinée en 1952, puis livrée en 1956.

Le Graal du collectionneur?

Un exemplaire unique, peut-être? Non, la table longue de 3,30 mètres est incontestablement rare, mais pas unique, ce qu’omettait de mentionner la partie «littérature» du catalogue.

D’après Patrick Seguin, l’un des spécialistes établis du design industriel français du XXe siècle, une dizaine d’exemplaires seulement aurait été réalisée. Le galeriste parisien possède lui-même une de ces tables-Graal, achetée aux enchères à New York en 2008 (environ 300.000 dollars, soient 219.000 euros); les collections du Centre Pompidou en comptent une autre, don du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires en 2012. Oui, le CROUS. Car avant de meubler les bureaux new-yorkaisde Martha Stewart, les étagères, les tables et les chaises de Jean Prouvé ont essaimé dans les salles de classes, les bureaux de poste, les usines de la France de l’après-guerre.

Cette fameuse table n’avait pas vocation à devenir une oeuvre iconique du design industriel que s’arracheraient un jour collectionneurs et galeristes en salle de ventes, mais à meubler le réfectoire de la cité universitaire Jean Zay, à Antony (92).

http://www.delitdimages.org/une-table-de-resto-u-achetee-12-million-deuros/
avatar
Merl1
Administrateur

Messages : 5741
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum