Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Nouvelles du front : 09 juin 2014.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelles du front : 09 juin 2014.

Message par Jean Bart le Lun 9 Juin - 10:22

 




Le chêne de 88 (merci à Wotan).  study


http://tontondaniel.over-blog.com/article-34098383.html



 





Ceci me fait penser à cette même volonté de destruction que nous ont imposé
leurs frères chrétiens
:



Le chêne de Donar (Donareiche) était un arbre légendaire,
un chêne sacré de la tribu des Chattes, et un site païen important
pour les peuples germaniques.
Bien que de nombreux chênes aient été nommés Donareiche, le plus significatif
d’entre eux est sans conteste le chêne abattu par Saint-Boniface au huitième siècle.

L’arbre se situait près du village de Geismar (aujourd’hui Fritzlar) dans le nord de la Hesse,
et a été le point principal de la vénération de la divinité germanique connue parmi les tribus
germanique occidentales des Chattes et par la plupart des autres tribus germaniques
comme « Donar » (haut-allemand : Donner = tonnerre), en vieil anglais Thunor,
et pour les Germains du Nord comme Thor.
Il a été délibérément abattu en 723 et symbolise le début de la christianisation
des tribus païennes du nord de l’Allemagne.




---------------------------------------------------------------------------------------------------


Le révisionniste Ahmed Rami avait été le premier à nous signaler la parution,
en version bilingue français/allemand, d'un livre intéressant sur la Première Guerre mondiale,
ses causes et ses origines:
study

"Die Schuld lag nicht bei Deutschland / Anmerkungen zur Verantwortung
für den Ersten Weltkrieg"
pour le titre allemand,

"Non, L'Allemagne n'était pas coupable" pour le titre français.

A. Rami écrivait:  study

<< Cet excellent ouvrage, édité à Berlin (éditions Europolis),
est à contre courant du mainstream du Centenaire et fait porter à la Russie,
et surtout à la France, la responsabilité du déclenchement du premier conflit mondial,
remettant en question la thèse de la culpabilité allemande...
Il n'est pas indifférent non plus que cet ouvrage soit publié en Allemagne
dans une édition bilingue.
Sur un tel sujet c'est une nouveauté complète
.
>>


L'auteur,  Philippe Simonnot, est un économiste libertarien dont des articles sont publiés
de temps à autre dans "Le Figaro" et dans "Le Monde"
(mais ce livre ne va-t-il pas l'ostraciser ?).
Le 27 mai il a été interrogé par Patrick Péhèle et Philippe Christèle
à l'émission "Chroniques de la Vieille Europe" de Radio Courtoisie
et le site FdeSouche a eu la bonne idée de mettre en ligne cet entretien absolument passionnant:
study
http://fortune.fdesouche.com/tag/non-lallemagne-netait-pas-coupable




------------------------------------------------------------------------------------------------

- ALLEMAGNE -




A BERLIN, LE MÉMORIAL DE L'HOLOCAUSTE S'EFFONDRE LENTEMENT.

29/05/2014

C'est l'un des monuments les plus magnétiques de Berlin. Inauguré en 2005,
le Mémorial aux juifs assassinés d'Europe attire chaque année un demi-million de visiteurs
dans ses allées plantées de 2.711 blocs de béton.
Mais ce champ de stèles conçu par l'architecte américain Peter Eisenman
pour durer 1.000 ans n'a même pas atteint une décennie qu'il menace déjà de s'effondrer,
vient de révéler cette semaine une enquête menée par le "Süddeutsche Zeitung".
(...)

study

https://www.terrepromise.net/archives/9780




----------------------------------------------------------------------------------------------------

- SUISSE -


Le 30 mai nous recevions du révisionniste Frank Brunner le message suivant
:
 study

<< Parmi les moyens de preuves que j'ai transmis
à la Cour de Justice de Genève, le 26 mai 2014, afin de corroborer la véracité de mes écrits, figure un échantillon de calomnies, à mon encontre, des dirigeants
de la Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (CICAD).
Ce qui rend ces calomnies particulièrement graves, c'est qu'elles ont été lancées
dans le cadre d'une procédure judiciaire visant à me faire emprisonner.
Il s'agit clairement d'un comportement criminel assimilable à la fabrication
de fausses preuves dans le but d'obtenir la condamnation de quelqu'un.
Voici le texte intégral du document en question
. >>

Voyez:  study

http://www.interet-general.info/spip.php?article19855



--------------------------------------------------------------------------------------------------






- AUSTRALIE -  study



<< Le nouveau gouvernement libéral australien, dirigé par Tony Abbott,
veut en finir avec le politiquement correct.
C'est en substance ce que ce dernier entend mettre en oeuvre en réformant la loi
sur les  " discriminations raciales "  ( Racial Discrimination Act ) de 1975.
C'est l'article 18 C concernant la liberté d'expression de cette loi qui est visé.  
Le but est de revenir à la définition traditionnelle et libérale de la liberté d'expression,
telle qu'en vigueur aux USA notamment.
>>


C'est ainsi que commence un article particulièrement clair et juste que publiait,
le 21 avril, le site du journal breton "Breiz Atao" sous le titre :
study

"Le gouvernement libéral australien veut abolir certaines lois antiracistes".

On trouvera l'article ici
:  study

http://breizatao.com/2014/04/21/le-gouvernement-liberal-australien-veut-abolir-certaines-lois-antiracistes/

Un chroniqueur de droite, Andrew Bolt, ayant été condamné pour ses propos
prétendument racistes (il avait écrit que les gens à la peau claire revendiquaient
une ascendance aborigène pour servir leurs propres intérêts), le gouvernement australien
avait été ulcéré de cette condamnation, qui lui semblait relever de la simple liberté d'expression, et avait pris la décision de remanier cette fameuse loi contre les "discriminations raciales" en en supprimant l'article 18C.


Mais cette révision n'est pas du goût de la majeure partie de la communauté juive
qui craint qu'elle n'ouvre un boulevard aux révisionnistes.

Le révisionniste Fredrick Töben dont beaucoup de nos correspondants
ont encore en tête les vicissitudes qu'il a traversées mais qui continue néanmoins
à se battre a évidemment été contacté par des journalistes et n'a pas manqué de féliciter
le gouvernement pour ses efforts visant à remédier à ce qu'il décrit comme
une "loi imparfaite, qui ne sert que les intérêts juifs-sionistes-israéliens".


A l'heure qu'il est, la loi n'est pas votée mais F. Töben n'est pas très optimiste
quant à cette suppression, tellement souhaitée, de l'article 18C...




-------------------------------------------------------------------------------------------


- ISRAEL -






Le Congrès Juif Mondial demande à l'Europe
d'enseigner la Shoah.


5 juin 2014

S'adressant aux média lors d'une prière donnée en souvenir des victimes
du musée juif à Bruxelles, le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder
a déclaré que les récentes séries d'attaques contre les Juifs en Europe
ont indiqué un manque de compréhension des citoyens de ce qu'avait été l'Holocauste.

Il a appelé à une meilleure éducation sur le sujet :

"Cette cruauté est la conséquence d'un manque d'éducation,
les gens doivent comprendre ce que fut la Shoah, il me semble évident
que si l'holocauste était correctement enseigné en Europe, alors des actes
comme celui-ci ne se produiraient pas.
Les gens ont peur de parler de la Shoah à cause de l'amalgame avec le conflit
israélo-palestinien.
Il est essentiel de bien enseigner la Shoah pour que les citoyens européens
comprennent bien la différence entre la Shoah et la situation des Palestiniens.
La désinformation ne peut pas remporter ce combat
."


study
http://www.tel-avivre.com/2014/06/05/le-congres-juif-mondial-demande-a-leurope-denseignement-de-la-shoah/


--------------------------------------------------------------------------------------------------


- ANGLETERRE -



Sur son site le célèbre saxophoniste juif Gilad Atzmon, qui,
depuis l'Angleterre, défend, tout comme son coreligionnaire Paul Eisen,
le droit pour les révisionnistes de s'exprimer, présente, le 23 mai, sous le titre
"Orwell and the Jews" une interview accordée à ERTV,
la chaîne de télévision d'Egalité & Réconciliation (Alain Soral).

Il écrit, en fin de cette présentation:  study

"Je ne sais pas si je suis très courageux ou si je suis suicidaire,
mais on le saura bientôt
".


Cette interview se trouve ici:  study

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-avec-Gilad-Atzmon-sur-le-national-socialisme-de-George-Orwell-25441.html

De cette interview nous diffusons ci-après un extrait intitulé :  study 

"La Quenelle de Dieudonné est-elle orwellienne ? "
(à compter de la 37e minute) traduit en français par E&R:

< START>


Question:  

Récemment Dieudonné a été décrit comme un cerveau malade et sa Quenelle
comme un salut nazi inversé.


Réponse:


Soit dit en passant, le succès de cette campagne est incroyable car à présent
ils déclarent qu'Hitler était très mauvais parce qu'il effectuait la Quenelle inversée.
C'est un grand succès pour la "hasbara" [la propagande, en hébreu].
Il est presque aussi mauvais que Dieudonné.

Q. :

Mais ne pensez-vous pas que la Quenelle de Dieudonné soit en fait un geste de colère
généreuse qu'Orwell décrivait comme une combinaison de sympathie,
d'empathie et de pardon ?


R. : C'est plus que cela! Quand vous regardez la gestuelle du corps,
désolé d'être grossier , mais contrairement au "fuck you" anglais, c'est très humble.
C'est un geste très humble, c'est respectueux, cela essaie de n'offenser personne,
c'est très français.
C'est beau. Il a affirmé jusqu'au bout que c'était un geste antisystème.
Je pense que ce qui s'est passé avec cette affaire ,c'est mon interprétation ,
c'est que pendant très longtemps ils ont essayé de le coincer pour briser sa carrière,
pour briser son pouvoir.
Après tout, il est le comédien le plus populaire de France ­ c'est une belle âme ,
et ils ont réussi à ramasser quelques photos isolées de gens qui font la Quenelle
dans des endroits qui sont précieux pour les juifs, le Musée de l'Holocauste, Auschwitz, etc.,
et ils ont utilisé ces photos isolées afin de tenter de détruire Dieudonné.
Maintenant, quelque chose de beau s'est passé.
Pour commencer, l'ensemble de la société française s'est rendu compte que
c'est une machine de propagande israélienne.
Ils ont vu leur propre gouvernement "socialiste" succomber à la pression juive faite par le CRIF.
Ils ont vu l'ensemble de la presse française ramper devant leurs trésoriers.
Et c'est un moment extrême d'illumination collective. Pour le peuple français.
C'est là que nous commençons à penser au Christ.
C'est sa passion, sa brûlure, sa misère qui ont mis en lumière le mal, le mal véritable.
C'est ce que nous voyons avec Dieudonné:

- nous voyons une répétition du meurtre du Christ.
Nous avons le CRIF utilisant ce Hollande-Ponce Pilate, en tant que Romain,
crucifiant ce bel homme,Dieudonné.
Et nous voyons la presse française, la presse judéifiée, hurler,
mais nous voyons des millions de personnes dire:

"Ce n'est pas vrai. Ça pue".

Et sa chaîne YouTube est en train de devenir le Nouveau Testament.

C'est tout. C'est un boomerang.

Q. : Et ils essaient de le brûler.

R. :  Exactement. Et plus ils infligent de pression sur cet homme ou sur Anelka,
ils ont fait la même chose avec moi, ou Soral, ils sont les bienvenus.
Je suis désolé, Dieudonné n'en est peut-être pas content, ils sont les bienvenus,
je suis heureux de prendre tous les... vous savez...l'ensemble de leur vocabulaire de châtiment,
parce que, à chaque fois qu'ils essaient de me punir, ils exposent vraiment la matrice
du pouvoir dans laquelle ils opèrent. "


< END>


---------------------------------------------------------------------------------------








- FRANCE -


​Nous faisons une petite entorse à notre ligne d'informations holocaustiques
(encore que...) en faveur de Jacques Vecker, qui le mérite bien:

< START>


Les libérateurs

6 juin 2014

Ce cher William quitte l'école à 17 ans pour répondre à l'appel du président Roosevelt.
Il rejoint l'armée pour aller libérer l'Europe. Pensez-donc:

- Sous la poigne de fer d'un dictateur sanguinaire l'Allemagne avait déclaré la guerre
aux nations démocratiques! Le devoir de tout homme de coeur et de raison n'était-il pas
de chasser l'intrus, l'odieux prédateur ? L'ennemi écrasé,
"Nous avons fait le job, vous êtes libres! Nous rentrons chez nous."

En réalité:

"Nous restons sur place et veillons à ce que vous ne soyez plus maîtres de votre destin !
(La République Fédérale "libre" est truffée encore aujourd'hui de bases américaines,
pour n'évoquer que ce domaine). Nous avons rédigé notre version de l'histoire,
comme il sied à des vainqueurs, que diable!
Vous étiez les affreux et nous les blancs chevaliers...  
Nous dûmes, en 1945, sur un autre théâtre d'opérations, la mort dans l'âme,
par souci humanitaire et pour épargner des vies humaines, recourir à une arme terrible, apocalyptique, atomique...
En réalité, la capitulation de l'adversaire étant pratiquement acquise, il était souhaitable
que nous l'expérimentassions en vraie grandeur, deux fois plutôt qu'une...
Notre devoir de nation chrétienne dont les chefs prêtent serment sur la Bible
ne nous y contraignait-il pas ? "

Le rêve américain a été le plus souvent un cauchemar,
et tout d'abord pour les occupants légitimes du territoire !

Ce 6 juin 2014, les informations officielles offrent une interview de ce William
venu de l'Amérique profonde qui avait débarqué sur les plages de Normandie
sous le feu des mitrailleuses allemandes.
La propagande demeure fidèle à la vulgate. Il croit encore avoir servi le Bien.
A notre époque, en Syrie, des jeunes gens aussi généreux que lui jadis,
fouaillés dans leur élan humanitaire par les discours gouvernementaux,
quittent famille et patrie pour aller libérer le peuple syrien "massacré" par l'odieux dictateur.
Ils sont sincères, idéalistes, prêts à donner leur vie pour une juste cause...

Comme en 1914, au lendemain de l'assassinat du sage Jaurès, retournés comme des crêpes
par une insidieuse propagande ,toujours antiallemande, les "Poilus" partirent "la fleur au fusil,
pour la der des der", rassérénés par la Madelon leur servant à boire, avant de goûter
à la boue des sanglantes tranchées... à moins qu'ils ne mesurent enfin l'ineptie du combat
pour tomber sous les balles de camarades faisant partie des pelotons d'exécution !

Combien de décennies s'écoulèrent avant que le film de Kubrick
"Les sentiers de la gloire"  ne soit visible par tous !
Que le droit du plus fort, qui fut la norme depuis les premiers âges de l'humanité,
cède enfin la place au droit du plus juste, du plus honnête, du plus vrai, du plus respectueux
des vraies valeurs, chantées par Giono après et avant tant d'autres !
Le mensonge, assimilable parfois à une certaine forme de propagande, n'a plus sa place
dans les relations entre individus, groupes d'individus ou nations.

Pour revenir au coeur de notre sujet, ce cher William n'est pas parti, son coeur en oriflamme,
pour libérer l'Europe mais pour servir de vils intérêts adossés à la forfaiture de Pearl Harbour,
comme les vaillants guerriers partis pour libérer les femmes afghanes furent les mercenaires
des multinationales du pétrole adossés à la calamité savamment orchestrée du 11-Septembre.

La 2e guerre mondiale a été préparée et voulue par les puissances atlantiques.
Les archives maintenant accessibles en font foi.
L'Allemagne avait pour elle le droit à la légitime défense.
William n'est pas venu libérer mais asservir.
Cet asservissement poursuit son oeuvre avec les accords économiques en gestation.
Les seuls intérêts qui secouent le monde sont économiques !
   
En ouvrant simplement les yeux, en vous informant au-delà des sources familières,
vous en serez vite convaincus.

< END>



Ce qu'on "oublie" de dire depuis 1945  :    study   scratch


 




------------------------------------------------------------------------------------


- FRANCE -



Voyages de la Mémoire :
les collégiens des Alpes-Maritimes témoignent.



6 juin 2014

Depuis 2004, 11.500 collégiens du département se sont rendus dans les camps de la Mort
pour découvrir l'horreur absolue.
Ces voyages de la Mémoire, financés par le conseil général, célèbrent cette année
leur dixième anniversaire.
L'occasion pour certains élèves d'exposer leurs travaux ce vendredi au palais préfectoral,
à Nice, en présence, notamment, de Eric Ciotti, député,
président du conseil général des Alpes-Maritimes, et de Marek [H]Alter, écrivain.

S'ensuivait un colloque sur
"Les leçons d'Auschwitz et la résurgence de la haine sur les réseaux sociaux"
avec, outre les personnes déjà citées, Jacques Fredj,
directeur du Mémorial de la Shoah,
et Richard Odier, président du Centre Simon Wiesenthal.

Plus de détails ce samedi dans Nice-Matin.

Source :  study

http://www.nicematin.com/derniere-minute/voyages-de-la-memoire-les-collegiens-des-alpes-maritimes-temoignent.1771145.html



avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum