Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

Message par Jean Bart le Sam 10 Mai - 16:18

RAPPEL - ​On ne le dira jamais assez !

Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

​Jeudi 12 mai 2005 - TRIBUNE DE GENEVE

Bernex, 4 mai.

Ecrite par les vainqueurs, l'Histoire ne peut pas être objective et,
la description qui nous est faite sur les soi-disant "libérateurs" de 1945
est bien naïve et ne correspond pas à la réalité, comme nous le rappellent justement
Armin Ritter (Daten und Fakten; Graberg Verlag, 1980)
ou Ulrich Haberer (1939-1945, un aperçu; 2000) dans leurs ouvrages sur cette période.
En fait, la guerre était déjà perdue bien avant mai 1945 pour le Reich, qui ne comptait plus
que des femmes, enfants et vieillards, il était déjà à feu et à sang ,
les bombardements des fameux "libérateurs" avaient déjà causé la mort
d'un million de civils, sans oublier Dresde et ses 480 000 victimes.

NB :   study 

Sur les raids aériens, lire « L’Incendie » de Jörg Friedrich aux éditions .de Fallois. 2004.




DOSSIER :  study

http://liberation-44.forumactif.org/t1187-la-guerre-aerienne-des-allies-et-leffondrement-du-reich?highlight=crimes+de+guerre+des+alli%E9s


Une vidéo sur le 1er plus grand crématoire du monde :




Le combat retardateur du Reich avait pour objectif de sauver la population civile
fuyant la terreur bolchevique stalinienne; il n'a été que partiellement réussi
puisque les navires chargés de femmes et d'enfants ont été coulés par les courageux "libérateurs".

Après ce 8 mai, le pillage systématique de l'Allemagne en ruines se poursuivra,
toutes les atrocités y auront eu lieu, les "libérateurs"ont violé 2 millions de femmes,
incendié et détruit tout sur leur passage, ils volent aussi un demi-million de brevets
dont ils profitent encore aujourd'hui
.

Il faut remarquer que depuis et aujourd'hui encore, les forces d'occupation US
sont toujours stationnées en Europe
(Italie, Allemagne...); nous sommes occupés !

Cette occupation de notre continent est bien plus que militaire, puisque culturellement,
socialement il faut reconnaître que le modèle de société suivi aveuglément est l'exemple
US imposé depuis 1945 c'est également le début du déclin culturel du continent;
non, 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !


Dominique MENU





study

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité,
se fait complice des menteurs et des faussaires
.
"​


« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée.
C'est d'avoir une pensée toute faite.  »
 

(Charles Péguy)


Dernière édition par Jean Bart le Sam 10 Mai - 16:20, édité 1 fois
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

Message par Niall Horan le Sam 10 Mai - 16:19

La victoire Européenne aurait été la fin du communisme bolchévik meurtrier !
avatar
Niall Horan
Disciple
Disciple

Messages : 63
Date d'inscription : 29/04/2014
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

Message par Jean Bart le Sam 10 Mai - 16:26

 


Comme annoncé dans notre message du 27 mars intitulé
"La France sous les bombes alliées",
le film de Catherine Monfajon, "La France sous les bombes alliées 1940-1945",
réalisé par Emmanuel Blanchard, Catherine Monfajon et Fabrice Salinié,
et produit avec le soutien du Centre national du cinéma et de l'image animée,
du ministère de la Défense et de la Région Poitou-Charentes,
sera projeté lundi 12 mai sur France 3 à 20h 45 dans l'émission "Histoire immédiate".

Voici la présentation qu'en fait ce jour le site Lille Maville :  study

http://www.lille.maville.com/actu/actudet_-le-drame-oublie-des-bombes-alliees-sur-la-france-de-1940-a-1945_fil-2544927_actu.Htm

< START>


Le drame oublié des bombes alliées sur la France de 1940 à 1945.

Près de 69.000 morts, 74.000 blessés, 300.000 logements détruits:
du 13 juin 1940 à Dunkerque au 15 avril 1945 à Royan, les bombardiers alliés déversèrent
518.000 tonnes de bombes sur la France pour tenter de détruire le dispositif militaire allemand.
Le documentaire "La France sous les bombes alliées 1940-1945",
diffusé lundi à 20h45 sur France 3 dans le cadre d'une soirée "Histoire immédiate",
raconte ce drame oublié.
Le film de 90 minutes de Catherine Monfajon mêle images d'époque et témoignages bouleversants d'hommes et de femmes, alors enfants, qui ont vécu ces bombardements britanniques et américains à Rouen, au Havre, à Saint-Etienne ou à Nantes.
Le conseiller historique du film est Andrew Knapp, historien britannique de l'université
de Reading (Royaume-Uni) auteur du livre
"Les Français sous les bombes alliées 1940-1945 "
(Tallandier, 592 pages, 23,90 euros) paru en mars.

A la lumière des archives municipales françaises et militaires britanniques,
ce spécialiste des stratégies aériennes de la Seconde Guerre mondiale se demande
notamment si les deux grands Alliés ont tout fait pour éviter ces dizaines de milliers de morts.
Bases de sous-marins de la Kriegsmarine sur le littoral français, usines d'armements
et de véhicules travaillant pour les Allemands, gares de triage:

- les "forteresses volantes" B17 et les Lancaster visaient ces objectifs stratégiques
pour casser les armées du IIIe Reich.
Près du quart des bombes alors larguées par les Alliés sur le continent frappèrent la France.
Des bombardements, souvent à haute altitude (plus de 6.000 mètres),
manquèrent fréquemment cibles, tombant deux ou trois kilomètres plus loin.

-- 'Cette nécessité est horrible' --


- Ainsi en mars 1942
, le bombardement des usines Renault à Boulogne-Billancourt
fit 371 morts, dont 56 enfants, notamment au Vésinet.

- En septembre 1943, deux raids successifs visent la zone portuaire de Nantes.
Bilan 1.300 morts.

- Début 1944, les Alliés lancent le "Transportation Plan"
pour assurer le succès du débarquement prévu en Normandie en juin.
Ce plan vise à retarder l'acheminement des divisions blindées allemandes vers l'ouest
par des bombardements intensifs des gares de triage et autres infrastructures ferroviaires
et des grands carrefours routiers à l'époque situés en pleine ville.
Là encore, l'opération est meurtrière pour les civils au point que Winston Churchill
demande en avril au général d'armée aérienne Arthur Tedder
de "garder les limites fixées"
à 6.000 pour les civils tués par les bombardements.

Avant de lui demander deux mois plus tard: "Combien de Français avez-vous tués ? ".

A Londres, les représentants de la France Libre protestent.
En France, un responsable local de la Résistance refuse de désigner des cibles allemandes
aux aviateurs alliés par crainte de nouvelles pertes civiles.
En France occupée, la propagande de Vichy se déchaîne.
Une affiche porte en lettres noires: "Lâches, la France n'oubliera pas".
Philippe Henriot, le chantre de la collaboration, dénonce sur les ondes
de Radio Paris ces bombardements.

Depuis Londres, le service français de la BBC tente, dans une émission du 26 avril 1944,
de les justifier:
"Cette nécessité est horrible.
Sans doute jamais dans l'Histoire aucun allié n'a-t-il dû infliger des blessures
aussi sanglantes et aussi pénibles à un autre peuple allié et ami
".

Pourtant, durant l'Occupation, 3.000 aviateurs alliés abattus au-dessus de la France
furent recueillis, cachés et exfiltrés par ces Français qu'ils venaient de bombarder.
   
Le journaliste Jacques Duquesne, qui enfant avait vécu les bombardements
de Dunkerque,conclut:

"Les Français se sont empressés d'oublier tout ça après la guerre".

En seconde partie de soirée, France 3 diffusera "Résistants/Collabos,une lutte à mort",
un documentaire de 71 minutes.


AFP/Par Pierre-Marie GIRAUD


< END>



study

"Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité,
se fait complice des menteurs et des faussaires
.
"​


« Il y a quelque chose de pire que d'avoir une mauvaise pensée.
C'est d'avoir une pensée toute faite.  »
 

(Charles Péguy)
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 8 mai 1945 n'est pas une victoire pour l'Europe !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum