Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Association Histoire & Traditions.

Aller en bas

Association Histoire & Traditions.

Message par Jean Bart le Lun 5 Mai - 17:43

 





André Bayle a créé son association à 66 ans pour raconter les aventures
de ses camarades qui ont combattu le communisme sur le front de l'Est,
qui menaçait toute l'Europe.


Association loi 1901,déclarée en Préfecture 22 avril 1992.

Les vétérans de la division Charlemagne parlent !

Entretien avec André Bayle:(27 vidéos)

https://www.youtube.com/user/Martin1000ans





Forum privé : study
http://histoire-traditions.forumpersos.com/login?username=Admin

Extraits du livre d'André Bayle Des jeux olympiques à la Waffen-SS:

 

Cet ouvrage regroupe les deux livres écrits André Bayle :

- De Marseille à Novossibirsk
- San et Persante

Pour le commander
:Prix 49 euros  
http://www.ladiffusiondulore.fr/souvenirs-de-soldat/19-des-jeux-olympiques-a-la-waffen-ss-9782353520138.html

 
Les exactions commises par les Allemands sont archi connues et nous sont rappelées
à peu près tous les jours.
On commence à peine à parler des atrocités commises par les alliés mais
dans des termes très pudiques.
Les Anglo-Américains n'ont pas été tendres avec les pays vaincus
(procès tronqués, exécutions sommaires, viols, torture, pillages,
mauvais traitement, famines organisés,...) mais rien ne dépassera le sadisme
gratuit des soviétiques...

Je vous propose le témoignage d'André Bayle, ancien volontaire français
du front de l'Est, paru dans "Des jeux Olympiques à la Waffen SS" en 2008.

- Attention, c'est dur à lire -  study

P .194

" Des cadavres de femmes violées et éventrées commencent à apparaître
le long de notre route.
Un car entièrement brûlé, avec sa grande croix rouge en partie visible,
nous cache un spectacle digne d’Attila et de ses Huns.
Une trentaine de corps de jeunes femmes, dans des positions grotesques
pornographiques, à moitié nues, du sang coagulé sur les fesses de la plupart,
les visages tuméfiés, gisent là, devant nous.
Elles ont toutes les seins coupés !
Et certaines, une bouteille dans le vagin, qu’elles tiennent à pleines mains.
Quelle sinistre mise en scène ! Les sodomisations répétées les ont littéralement
défoncées et déchirées.
Les lambeaux de vêtements montrent qu’il s’agissait d’infirmières.
Ces viols, ces sodomisations, vont être le lot quotidien et collectif,
des femmes de tous âges.
Plus loin un soldat allemand mort, assis, adossé à un poteau, ses parties viriles,
coupées et placées dans sa bouche, tient une bouteille en guise de pénis.
L’autre main, soutenue par un morceau de bois indique la direction du car.
C’est le spectacle quotidien qui nous sera offert par nos ennemis jusqu’au
moment de notre départ pour les camps."

P.195

" Le comble de l’horreur, nous le verrons dans la prochaine ferme :
Des femmes nues, crucifiées sur les portes des granges, jambes écartées,
un objet quelconque dans le vagin ou l’anus, selon la position de face
ou de dos de la suppliciée, et une carotte ou un navet dans la bouche ! "


P.201

"Bayle est capturé par les soviétiques, il marche dans un convoi de prisonniers :
Le troupeau de prisonniers se forme et la marche vers la captivité commence
à travers la Poméranie.
Des cadavres d’hommes, de femmes, d’enfants et d’animaux jonchent le sol,
certains écrasés par les chars. Ils ressemblent alors à des pantins
épais comme une planche, quelques uns écrasés en partie seulement. […]
Nous voyons des soldats ennemis enlever les femmes, les jeunes filles,
les gamines et leurs grand mères également, les déshabiller,
les jeter sur des tables ou des planches, et les violer, à cinquante
ou cent sur le même corps [..] devant leurs enfants.
Ensuite ils les abandonnent, nues pantelantes, les cuisses enflées et rougies,
ou souvent mortes sous ces coups de boutoir sauvages et répétés.
[…] les cris de ces martyres sont insupportables, les soldats se les arrachant
pour assouvir leurs plus bas instincts. On voit arriver des camions chargés
de femmes qui dés leur arrivée, sont prises d’assaut par les hordes en furie."

P.231.


" Bayle est libéré de son camp soviétique où il était retenu prisonnier.
Il est nu, et attend dans une file pour se laver avant d’être libéré.
« Nous remarquons un autre groupe de nudistes, cheveux et poils rasés.
Mais ces camarades nudistes s’avèrent en regardant plus attentivement
être des femmes ! Maigres, la poitrine disparue et la pudeur oubliée.
En effet les femmes allemandes ont été déportées en très grand nombre,
après avoir subi les pires outrages, et elles sont rapatriées comme nous,
leur travail « réparateur » accompli en URSS. »

Une question me vient à l’esprit… pourquoi les alliés, qu’ils soient américains,
français ou russes s’en sont pris de cette façon aux femmes ? "

Note:
Pour ceux qui parlent sans cesse des atrocités nazies,
merci de citer toutes les atrocités sans oublier celles de l'axe du Bien,
l'"axe du Mal" n'a rien à envier à l'autre.


Source:  study

http://fr.metapedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Bayle

Wiki:  study
http://fr.wikipedia.org/wiki/33e_division_SS_de_grenadiers_volontaires_Charlemagne





avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4868
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 73
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum