Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Vers l’abrogation de la liberticide loi Fabius-Gayssot ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers l’abrogation de la liberticide loi Fabius-Gayssot ?

Message par Jean Bart le Mar 8 Avr - 9:27


Vers l’abrogation de la liberticide loi Fabius-Gayssot ?      affraid
Deux QPC validées !





Lors de deux procès distincts, le directeur de Rivarol Jérôme Bourbon
et l’historien Robert Faurisson et leurs avocats avaient posé
deux questions prioritaires de constitutionnalité (QPC),
dénonçant l’inconstitutionnalité de la loi dite Fabius-Gayssot interdisant
la recherche historique sur la Seconde Guerre mondiale
et criminalisant la contestation de la prétendue  “Shoah”.



Plusieurs QPC relatives à cette loi avaient été posées par le passé.
Aucun n’avait été validée par un tribunal.
Ces deux dernières QPC viennent de passer ce premier cap :

- le tribunal les a validées et elles ont été transmises hier à la Cour de cassation.
Cette dernière doit maintenant l’examiner et, le cas échéant, la transmettre
au Conseil constitutionnel qui devra se prononcer sur la constitutionnalité de la loi.




Entre autres personnalités, l’ancien ministre de la Justice Robert Badinter ,
lui-même juif et membre du PS, avait déclaré, en 2010 :


 

« Le Parlement n’a pas à dire l’histoire.
Le parlement fait l’histoire, il n’a pas à la dire, ni à la fixer.
Les lois mémorielles, que j’appelle des lois compassionnelles, qui sont faites
pour panser des blessures,apaiser des douleurs,et je comprends ça parfaitement,
mais elles n’ont pas leur place dans l’arsenal législatif.
La loi est une norme.
La loi a pour fonction de réglementer une société de prévoir son avenir.
Elle n’a pas à prendre parti dans une querelle historique ou tout simplement
à affirmer un fait historique même indiscutable.
J’ajoute, il faut bien le prendre en compte :

la Constitution ne le permet pas.
Je le dis clairement, elle ne le permet pas  […].
Rien ne permet au regard de la constitution au législateur de s’ériger
en tribunal de l’histoire. Rien. »




Source :  study     Rolling Eyes
http://jeune-nation.com/2014/04/vers-labrogation-de-la-liberticide-loi-fabius-gayssot-deux-qpc-validees/
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum