Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Cherche "survivant" pour débattre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Jean Bart le Jeu 21 Nov - 15:26

Cherche "survivant" pour débattre. Shocked 



Mettre nos contradicteurs au pied du mur.

Mon contradicteur professeur d'histoire "Breizhil2256" m'a traité de lâche au motif
que je n'osais pas à me confronter aux "survivants de la Shoah".
Dans cette vidéo, je lui propose me de fournir des coordonnées de "survivants"
qu'il aura lui-même choisis afin que je les contacte pour organiser un débat
sur les prétendues "chambres à gaz" homicides... Quelle sera sa réaction ?

Déjà sur youtube: cliquez ici



Bonne journée à tous et à toutes.




Vincent Reynouard.
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Jeu 21 Nov - 15:34

On ne peut plus clair !
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Jeu 21 Nov - 15:40

C'est glauque.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Invité le Jeu 21 Nov - 15:43

Et après on dira que c'est pas un négationniste, le Jean Bart. Un vrai débile mental ce mec.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Jeu 21 Nov - 16:12

Geporle a écrit:C'est glauque.
Glauque ? Mais non ! Quel que soit le côté que l'ont choisisse, on se rend compte que V. Reynouard a tout à fait raison de dénoncer l'outrance verbale dont il est la cible ! Pour ma part je note qu'il ne cesse de demander à ce que quelqu'un, historien, professeur de sciences humaines ou "survivant" vienne, preuves en mains démontrer qu'il se trompe et trompe ses lecteurs.
Mais que le prétexte "qu'on de discute pas avec un négationniste" est toujours mis en avant par ses adversaires les plus acharnés ! Pourquoi ? Si je disposais moi-même de ces preuves accablantes pour ses thèses, je serai le premier à relever le défi !
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Jeu 21 Nov - 16:23

Je suppose que les preuves existent, et ont déjà été mise sur la place publique, mais que Reynouard n'interresse pas les historiens qui ne veulent pas perdre de temps avec cet illustre inconnu, enfin c'est comme ça que je vois les choses dans cette affaire.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Jean Bart le Jeu 21 Nov - 16:43

Bens a écrit:
Et après on dira que c'est pas un négationniste, le Jean Bart. Un vrai débile mental ce mec.
?
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Jean Bart le Jeu 21 Nov - 16:46

Geporle a écrit:
Je suppose que les preuves existent, et ont déjà été mise sur la place publique,
mais que Reynouard n'interresse pas les historiens
qui ne veulent pas perdre de temps avec cet illustre inconnu,
enfin c'est comme ça que je vois les choses dans cette affaire.
Suppose que "mon cul repose sur tes lèvres roses" (dixit le poète Briard)  mdr11
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Jeu 21 Nov - 18:34

Jean Bart a écrit:
Geporle a écrit:
Je suppose que les preuves existent, et ont déjà été mise sur la place publique,
mais que Reynouard n'interresse pas les historiens
qui ne veulent pas perdre de temps avec cet illustre inconnu,
enfin c'est comme ça que je vois les choses dans cette affaire.
Suppose que "mon cul repose sur tes lèvres roses" (dixit le poète Briard)  mdr11
Chiche.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Jean Bart le Ven 22 Nov - 14:42

Jean Bart a écrit:Cherche "survivant" pour débattre.  Shocked 



Mettre nos contradicteurs au pied du mur.

Mon contradicteur professeur d'histoire "Breizhil2256" m'a traité de lâche au motif
que je n'osais pas à me confronter aux "survivants de la Shoah".
Dans cette vidéo, je lui propose me de fournir des coordonnées de "survivants"
qu'il aura lui-même choisis afin que je les contacte pour organiser un débat
sur les prétendues "chambres à gaz" homicides... Quelle sera sa réaction ?

Déjà sur youtube: cliquez ici



Bonne journée à tous et à toutes.

 


Vincent Reynouard.


Hier, Vincent Reynouard demandait à Breizhil2256 de lui fournir les coordonnées
d'un ou plusieurs "survivants" de la Shoah afin qu'il les contacte et leur propose
un débat sur l'existence des "chambres à gaz" homicides allemandes.
Breizhil2256 s'est défilé, ainsi qu'un autre contradicteur, "jean rienkor" qui invoquait
les "témoins" du film "Shoah" de Claude Lanzmann.
Vincent Reynouard commente ces deux dérobades
.



Bonne journée à tous et à toutes.




Vincent Reynouard.
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4858
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Ven 22 Nov - 15:49

Maïdanek camp de concentration en Pologne dont les chambres à gaz n'ont pas été détruites.

Les témoignages d'anciens nazis confirmant les existences de ces chambres à gaz (à moins que eux aussi soient impliqué dans le complot sioniste...Razz ) et les procès d'aprés guerre ont permis à certaines langues de se délier, de même de nombreux documents allemands découvert aprés la chute de l'Allemagne nazi ont confirmé l'existence de ces chambres à gaz.

Des preuves il en veut le Reynouard? En voilà certaines:

Dans le cas d'Auschwitz, dans la correspondance entre les  industriels-constructeurs  de quatre chambres à gaz perfectionnées à Auschwitz II (Birkenau), destinées à remplacer celles « artisanales », aménagées au printemps de 1942 (« bunkers », dans le jargon du  camp), ‚ II  est question  de « l'installation d'une chambre à gaz » (« ...Bestellung einer Begasungskammer ») ou du « façonnage des chambres à l’acide cyanhydrique » (« ...die Bearbeltung des Blausäurekammern »), etc. Ainsi, il est grotesque de prétendre qu'il n'y avait pas da chambres à gaz à Auschwitz, comme le fait le « témoin », Thies Christophersen cité, bien entendu, par M. Faurisson et qui est allé les chercher, en 1944, à Auschwitz 1, à Raïsko, à Bielitz, où elles ne se trouvaient pas. Quant à Birkenau (Auschwitz II), où elles se trouvaient derrière des clôtures interdite à tout étranger, il y est allé une fois pour prendre en charge cent détenues affectées à Raïsko, et il n'a rien vu. Tout cela donne la mesure de son « témoignage » fait en 1973.

Voici, par exemple, ce que l'on lit dans le journal du médecin SS, le professeur Kremer, découvert le 12 août 1945 à son domicile, et se rapportant à la période où ce dernier s'est trouvé à Auschwitz et où il a participé à là sélection pour les chambres à gaz (Sonderaktion) :
« 2-9-1942 : Ce matin, à 3 heures, j'ai assisté pour la première fois à une Sondeaktion. Comparé à cela, l'enfer de Dante paraît une comédie. Ça n'est pas sans raison qu'Auschwitz  est appelé camp d'extermination.. »  « 12-10-1942 : J'ai... assisté à une Sonderaktion dans la nuit (mille six cents personnes de Hollande). Scènes terrifiantes devant le dernier bunker. »
« 18-10-1942 : J'étais présent à la onzième Sonderaktion sur les Hollandais par un temps froid et
humide. Scènes atroces, avec trois femmes qui suppliaient qu'on leur laissa la vie. "
S'agit-il des poux ou des êtres humains ?
Par comparaison, le même Kremer note : « 1-9-42 :... J'ai assisté l'après-midi à la désinfection d'un bloc avec ZykIon-B,   afin de   détruire   les poux. » Ici iI n'est question ni de Sonderaktion ", ni de l'enfer de Dante, ni des scènes terrifiantes ou atroces, ni d'extermination...

Le 29 janvier 1943, dans !a lettre envoyée par le chef des constructions d'Auschwitz au chef de l'administration centrale de la SS à Berlin sur ‚ l'état d'achèvement de construction (Bauzustand) du Krematorium II à Birkenau, il est question d'un four crématoire, d'un local pour les cadavres (Leichenkeller) et d'un local pour le gazage (Vergasungskeller). Pour des poux tout cela ?
En juillet 1945 et en mars et avril 1946,  deux importants SS d'Auschwitz (Pery Broad, responsable de la Politische Abteilung et Rudolf  Hoess, commandant d'Auschwitz), ont donné, devant les autorités britanniques, puis (le second) devant le Tribunal international et ƒ bien avant, les « appareils judiciaires polonais et soviétiques »,l'un ignorant l'autre, une description détaillée des chambres à gaz et de leur fonctionnement à Birkenau. Par la suite, au cours de différents procès des SS d'Auschwitz devant les tribunaux allemands, huit membres de la SS Interrogés comme témoins, ont reconnu avoir vu de leurs yeux les chambres à gaz de Birkenau en fonctionnement Aucun parmi quelques dizaines d'accusés n'a nié leur existence, mais seulement sa participation personnelle à leur usage.

D'autre part, quatre manuscrits ont été trouvés au cours des fouilles effectuées sur le territoire de Birkenau, où, avant de mourir, leurs auteurs, tous membres des Sonderkommandos affectés au nettoyage des chambres à gaz et à l'évacuation des cadavres vers les crématoires, les ont enterrés à différentes époques. Toutes ces missives d'outre-tombe parlent des chambres à gaz et de leur fonctionnement. Après la fin de la guerre, quatorze rares survivants parmi les membres des Sonderkommandos de Birkenau ont, de leur côté, donné des descriptions identiques de ces chambres. Il reste à ajouter que la menace de finir ses jours dans une chambre à gaz de Birkenau appartenait à l'arsenal disciplinaire du camp et de ses kommandos de travail,  et était inculquée à chaque détenu.

Toutes ces descriptions sont parfaitement concordantes quant à l'emplacement topographique de ces chambres à gaz à Birkenau, à leur nombre, à l'époque de leur entrée « en service », à leur fonctionnement au gaz « ZykIon-B » et, bien entendu, à leur usage pour tuer les êtres humains.

N'empêche que sur le ton d'un spécialiste chevronné de l'assassinat de milliers d'êtres humains dans des chambres à gaz, M. Faurisson nous explique que leur utilisation « aurait abouti à une catastrophe pour les gazeurs et leur entourage» envoyés « sans masques à gaz » « tout de suite (souligné par lui) après la mort des victimes... dans ce local saturé d'acide cyanhydrique... » Car, dit-il, «  ...le ZykIon-B ne pouvait pas s'évacuer par une ventilation accélérée.. ».
Tout cela n'est qu'un prétentieux bavardage d'un spécialiste de la critique des textes littéraires qui se prend pour un expert en meurtres collectifs. D'autres spécialistes, infiniment mieux placés, étaient d'une toute autre opinion. Par exemple, la lettre du 29 janvier 1943 citée plus haut, dit : « L'entreprise Topf und Söhne n'a pas pu livrer à temps le dispositif d'aération et de désaération (« die  Be-und  Entlüftungsanlage ») commandé par la direction centrale des constructions, en raison de l'indisponibilité en wagons. „ Après l'arrivée du dispositif d'aération et de désaération, l'incorporation de celui-ci sera aussitôt commencée, de sorte qu'on peut prévoir que le 20 février 1943 il sera complètement en service. » De leur côté, Pery Broad, Hoess et d'autres disent tous que l'évacuation des cadavres se faisait après « le dégazage à l'aide des ventilateurs » (Broad), « une demi-heure après [le gazage] (G.W.) le ventilateur électrique était mis en marche et les corps étaient hissés jusqu'au four par un monte-charge » (Hoess, devant les Britanniques) etc.
http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/sonderkommando.htm#les

Un livre documenté et plein de témoignages, même d'anciens bourreaux:


Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Dim 24 Nov - 9:49

J'ai eu l'occasion de visiter ce qu'on nous présentait comme des "chambres à gaz" homicides à Birkenau pendant mon passage en Pologne (Katowice et Cracovie) en 1982. Ayant travaillé professionnellement dans l'industrie médico-chirurgicale qui utilisait de l'oxyde d'éthylène pour stériliser le matériel à usage unique (gaz équivalent en dangerosité à l'acide cyanhydrique) je peux assurer que ce qui nous était présenté comme "local ayant servi à l'exécution d'êtres humains" ne pouvait pas l'être pour de multiples raisons techniques (ventilation, étanchéité des accès...)
Par contre il existait certainement de telles "chambres" destinées à la décontamination des vêtements des prisonniers, les épidémies de typhus et autres maladies dues au manque d'hygiène étant fréquentes dans ce camp.
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Dim 24 Nov - 13:32

Ce qu'on t'a présenté comme étant une chambre à gaz à Birkenau ne pouvait pas en être une puisque les chambres à gaz de Birkenau ont été détruites par les allemands à la dynamite au moment de la chute du 3eme reich (l'absence de majuscule est volontaire), comme celles de la plupart des camps, à quelques exceptions prés comme je l'ai précisé, avec le camp de Maidenek en Pologne.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Dim 24 Nov - 23:05

Alors pourquoi avoir "reconstruit" ces "salles de douches" qui sont présentées dans tous les manuels d'histoire de la Shoah comme des chambres à gaz homicides ? Pourquoi présenter aux visiteurs de Birkenau ces locaux qui ne peuvent absolument pas être ces chambres à gaz. Pourquoi montrer ces dessins faits par des "témoins" où l'on voit des hommes tirant des cadavres hors de ce qui ne peut pas l'être, non plus. Il suffisait de dire comme Simone Weil, "que les Allemands avaient détruit les Chambres à gaz homicides" !
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Dim 24 Nov - 23:15

Comme pour beaucoup de lieux historiques, certains éléments ou batiments, détruits volontairement ou involontairement par le temps, sont reconstitués afin que les visiteurs voient ce qu'il y avait à l'époque et se rendent mieux compte.

Je n'ai pas visité le camp de Birkenau ni aucun autre, donc je ne sais pas s'il s'agit de vrais chambres ou de reconstitutions, mais de ce que je sais, et aprés m'être renseigné, la plupart des chambres à gaze ont été détruites par les allemants eux mêmes, sans doute pour éffacer toute preuve, sauf pour le camp de Maïdanek où apparemment les allemands n'auraient pas eu le temps de les détruire.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Dim 24 Nov - 23:16

Comme pour beaucoup de lieux historiques, certains éléments ou batiments, détruits volontairement ou involontairement par le temps, sont reconstitués afin que les visiteurs voient ce qu'il y avait à l'époque et se rendent mieux compte.

Je n'ai pas visité le camp de Birkenau ni aucun autre d'ailleurs, donc je ne sais pas s'il s'agit de vrais chambres ou de reconstitutions, mais de ce que je sais, et aprés m'être renseigné, la plupart des chambres à gaze ont été détruites par les allemants eux mêmes, sans doute pour éffacer toute preuve, sauf pour le camp de Maïdanek où apparemment les allemands n'auraient pas eu le temps de les détruire.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Lun 25 Nov - 8:03

Comme je l'ai dit, moi je l'ai visité cette "pseudo" chambre à gaz, fermée par une simple porte de bois ... vitrée !
Je ne crois plus depuis cette époque à ce qu'on nous dit sur ces "chambres à gaz", découvertes par ... les soviétiques et eux seuls ! On a également dit que des chambres à gaz avaient existé dans des camps où il a été prouvé qu'il n'y en avait jamais eu (des camps libérés, eux, par les Alliés occidentaux)
Alors, les Allemands les ont détruites ? Probable. Mais pas certain.
Ensuite comment ne pas s'interroger lorsqu'on voit nos modernes crématoriums limités à la crémation de 6 ou 8 corps par jour ? Je signale que le crématorium du cimetière d'Orange a pris feu et a explosé à 8 corps/jour et qu'il a fallu près de deux ans pour le reconstruire...
Mais admettons que les crématoires allemands aient pu avoir les capacités de réduire en cendres plusieurs centaines de corps/jour, il faut malheureusement admettre que la crémation des cadavres, qu'ils soient la résultante de chambres à gaz ou d'épidémies, était rendue nécessaire par leur nombre élevé.
Voilà des questions qu'on peut se poser sans être traité de négationniste et rejeté du droit à la liberté d'expression.


avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Invité le Lun 25 Nov - 9:16

Crocodil Dundee a écrit:J'ai eu l'occasion de visiter ce qu'on nous présentait comme des "chambres à gaz" homicides à Birkenau pendant mon passage en Pologne:?: Question Question Question  (Katowice et Cracovie) en 1982. Ayant travaillé professionnellement dans l'industrie médico-chirurgicale qui utilisait de l'oxyde d'éthylène pour stériliser le matériel à usage unique (gaz équivalent en dangerosité à l'acide cyanhydrique) je peux assurer que ce qui nous était présenté comme "local ayant servi à l'exécution d'êtres humains" ne pouvait pas l'être pour de multiples raisons techniques (ventilation, étanchéité des accès...)
Par contre il existait certainement de telles "chambres" destinées à la décontamination des vêtements des prisonniers, les épidémies de typhus et autres maladies dues au manque d'hygiène étant fréquentes dans ce camp.
Auschwitz-Birkenau ou plus simplement Auschwitz (en allemand : Konzentrationslager Auschwitz Prononciation du titre dans sa version originale Écouter : Camp de concentration d'Auschwitz) est le plus grand camp de concentration et d'extermination du Troisième Reich.

Sa situation est partagée entre les localités d'Oświęcim (Auschwitz en allemand) et de Brzezinka (Birkenau en allemand), annexées au Reich (province de Haute-Silésie) après l'invasion de la Pologne.

Ce camp de concentration, dirigé par les SS, est créé le 27 avril 1940 par Heinrich Himmler1et libéré par l'Armée rouge le 27 janvier 1945. En cinq années, plus de 1,1 million d'hommes, de femmes et d'enfants meurent à Auschwitz, dont 900 000 immédiatement à la sortie des trains qui les y transportaient. 90 % de ces personnes étaient juives.

Ces victimes de la solution finale furent tuées dans les chambres à gaz ou parfois par arme à feu, mais elles moururent aussi de maladies, de malnutrition, de mauvais traitements ou d'expériences médicales.

En raison de sa taille, Auschwitz est considéré comme le symbole des meurtres de masse commis par les nazis et plus particulièrement comme celui de la Shoah, au cours duquel près de six millions d'entre eux furent assassinés.

Comme les autres camps de concentration nazis, Auschwitz était sous les ordres de Heinrich Himmler et de la SS.

Le responsable du camp fut le SS-Obersturmbannführer Rudolf Höss jusqu'à l'été 1943, remplacé ensuite par Arthur Liebehenschel et Richard Baer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Invité le Lun 25 Nov - 10:59

Geporle a écrit:
Jean Bart a écrit:
Geporle a écrit:
Je suppose que les preuves existent, et ont déjà été mise sur la place publique,
mais que Reynouard n'interresse pas les historiens
qui ne veulent pas perdre de temps avec cet illustre inconnu,
enfin c'est comme ça que je vois les choses dans cette affaire.
Suppose que "mon cul repose sur tes lèvres roses" (dixit le poète Briard)  mdr11
Chiche.
(dixit le poète:arrow:  Briard) scratch ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Lun 25 Nov - 13:37

Crocodil Dundee a écrit:Comme je l'ai dit, moi je l'ai visité cette "pseudo" chambre à gaz, fermée par une simple porte de bois ... vitrée !
Je ne crois plus depuis cette époque à ce qu'on nous dit sur ces "chambres à gaz", découvertes par ... les soviétiques et eux seuls ! On a également dit que des chambres à gaz avaient existé dans des camps où il a été prouvé qu'il n'y en avait jamais eu (des camps libérés, eux, par les Alliés occidentaux)
Alors, les Allemands les ont détruites ? Probable. Mais pas certain.
Ensuite comment ne pas s'interroger lorsqu'on voit nos modernes crématoriums limités à la crémation de 6 ou 8 corps par jour ? Je signale que le crématorium du cimetière d'Orange a pris feu et a explosé à 8 corps/jour et qu'il a fallu près de deux ans pour le reconstruire...
Mais admettons que les crématoires allemands aient pu avoir les capacités de réduire en cendres plusieurs centaines de corps/jour, il faut malheureusement admettre que la crémation des cadavres, qu'ils soient la résultante de chambres à gaz ou d'épidémies, était rendue nécessaire par leur nombre élevé.
Voilà des questions qu'on peut se poser sans être traité de négationniste et rejeté du droit à la liberté d'expression.
Comme je l'ai montré plus haut avec un long extrait d'une enquête, des liens et un livre d'investigation, les preuves existent, à la chute du 3eme Reich des documents officiels allemands ont été retrouvé prouvant l'existence de ces chambres à gaz, de même que les témoignages de nazis eux-mêmes (je sais pas ce qu'il faut de plus...), aprés, quand on est adepte des théorie du complot, on peut dire que la moindre preuve qu'on nous apporte est montée de toute pièce, partant de là le débat est sans fin...

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Lun 25 Nov - 19:00

hermine75 a écrit:
Crocodil Dundee a écrit:J'ai eu l'occasion de visiter ce qu'on nous présentait comme des "chambres à gaz" homicides à Birkenau pendant mon passage en Pologne:?: Question Question Question  (Katowice et Cracovie) en 1982. Ayant travaillé professionnellement dans l'industrie médico-chirurgicale qui utilisait de l'oxyde d'éthylène pour stériliser le matériel à usage unique (gaz équivalent en dangerosité à l'acide cyanhydrique) je peux assurer que ce qui nous était présenté comme "local ayant servi à l'exécution d'êtres humains" ne pouvait pas l'être pour de multiples raisons techniques (ventilation, étanchéité des accès...)
Par contre il existait certainement de telles "chambres" destinées à la décontamination des vêtements des prisonniers, les épidémies de typhus et autres maladies dues au manque d'hygiène étant fréquentes dans ce camp.
Auschwitz-Birkenau ou plus simplement Auschwitz (en allemand : Konzentrationslager Auschwitz Prononciation du titre dans sa version originale Écouter : Camp de concentration d'Auschwitz) est le plus grand camp de concentration et d'extermination du Troisième Reich.

Sa situation est partagée entre les localités d'Oświęcim (Auschwitz en allemand) et de Brzezinka (Birkenau en allemand), annexées au Reich (province de Haute-Silésie) après l'invasion de la Pologne.

Ce camp de concentration, dirigé par les SS, est créé le 27 avril 1940 par Heinrich Himmler1et libéré par l'Armée rouge le 27 janvier 1945. En cinq années, plus de 1,1 million d'hommes, de femmes et d'enfants meurent à Auschwitz, dont 900 000 immédiatement à la sortie des trains qui les y transportaient. 90 % de ces personnes étaient juives.

Ces victimes de la solution finale furent tuées dans les chambres à gaz ou parfois par arme à feu, mais elles moururent aussi de maladies, de malnutrition, de mauvais traitements ou d'expériences médicales.

En raison de sa taille, Auschwitz est considéré comme le symbole des meurtres de masse commis par les nazis et plus particulièrement comme celui de la Shoah, au cours duquel près de six millions d'entre eux furent assassinés.

Comme les autres camps de concentration nazis, Auschwitz était sous les ordres de Heinrich Himmler et de la SS.

Le responsable du camp fut le SS-Obersturmbannführer Rudolf Höss jusqu'à l'été 1943, remplacé ensuite par Arthur Liebehenschel et Richard Baer.
J'ai répondu à Hermine en expliquant mes séjours en Pologne et en Roumanie. Ce message a été supprimé. Pourquoi ?
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Geporle le Lun 25 Nov - 19:03

Est ce qu'il a bien été posté déjà? car par moment le site bugue, moi j'ai déjà voulu envoyer des messages et la page a bugué au moment de l'envoie, du coup j'ai perdu le message qui devait être posté.
Maintenant que je fais de lons posts, je les copie avnt d'envoyer au cas ou.

Geporle
Postulant
Postulant

Messages : 330
Date d'inscription : 14/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Torchwood le Lun 25 Nov - 19:17

suffit de demander à un admin ? lui pourra répondre avec capture d ecran à l appui.
avatar
Torchwood
Maître
Maître

Messages : 2231
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Invité le Lun 25 Nov - 19:43

Aucun message de Dundee supprimé d'après le TA.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Crocodil Dundee le Lun 25 Nov - 19:54

Désolé Bens, je procède toujours de la même façon lorsque je répond à quelqu'un. Et là j'ai bien expliqué à Hermine ce que j'avais fait en Pologne, à Cracovie et à Gdantz et en Roumanie à Timisaora... Puis j'ai cliqué sur "envoyer", et c'est parti !
J'espère que tu me feras cette fois l'honneur de me croire !
Si le message ne figure plus sur le TA, c'est normal s'il a été supprimé...
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cherche "survivant" pour débattre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum