Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Le massacre de Majdanek (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le massacre de Majdanek (suite)

Message par Crocodil Dundee le Lun 18 Nov - 7:48

Mes commentaires à la publication de Jean Bart ayant été supprimés, je les reprends ici:

Si l'on s'en tient à la photo publiée, rien n'indique qu'il s'agit d'une "fosse commune" ayant contenu des milliers de cadavres. Il n'y a en effet pas le moindre ossement de visible, et cette photo, si on en croit de commentaire a été prise en 1944. Aprés le "nettoyage" de la fosse ? Ce qui est curieux lorsqu'on veut prouver quelque chose.
Par ailleurs, on y voit, au tout premier plan, le départ d'une grosse canalisation; eaux usées ? Eaux de pluie ? Cette fosse n'est-elle pas en fait une fosse de travaux publics destinés à l'assainissement du camp ?
Le camp de Majdanek a été "libéré" par les troupes soviétiques, et l'on sait que le NKVD était expert en matière de "montages photographiques".
Alors je m'interroge en attendant la publication d'autres documents incontestables.
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le massacre de Majdanek (suite)

Message par Jean Bart le Lun 18 Nov - 9:37

Crocodil Dundee a écrit:
Mes commentaires à la publication de Jean Bart ayant été supprimés,
je les reprends ici:

Si l'on s'en tient à la photo publiée, rien n'indique qu'il s'agit d'une "fosse commune"
ayant contenu des milliers de cadavres.
Il n'y a en effet pas le moindre ossement de visible, et cette photo, si on en croit
de commentaire a été prise en 1944. Aprés le "nettoyage" de la fosse ?
Ce qui est curieux lorsqu'on veut prouver quelque chose.
Par ailleurs, on y voit, au tout premier plan, le départ d'une grosse canalisation;
eaux usées ? Eaux de pluie ?
Cette fosse n'est-elle pas en fait une fosse de travaux publics destinés à l'assainissement
du camp ?
Le camp de Majdanek a été "libéré" par les troupes soviétiques, et l'on sait que le NKVD
était expert en matière de "montages photographiques".
Alors je m'interroge en attendant la publication d'autres documents incontestables.

Les incultes ont censuré une fois de plus,je mets donc l'article
du journal israélien HAARETZ
:

Le massacre de Majdanek....


Le 3 novembre paraissait, sur le site du quotidien israélien "Haaretz",
un article rappelant que ce jour-là marquait l'anniversaire
d'un massacre de grande ampleur, et même d'une ampleur extravagante:

- les "Nazis, troublés par la résistance juive qui grandissait dans la région",
massacrèrent en un jour, oui, en une seule journée, 43.000 juifs et ce
dans Majdanek et deux de ses sous-camps de la région de Lublin (en Pologne).
C'est ce qui est appelé l'Aktion Erntefest (Opération Fête des moissons):

- les prisonniers avaient dû creuser des tranchées prétendument antiaériennes
dans les jours précédant l'exécution, puis, le 3 novembre, nus et les mains
derrière la nuque, on les avait fusillés, "un par un" (43.000 !),
chacun devant se coucher sur les corps des victimes qui l'avaient précédé.
Mais, heureusement, "les fusillades étaient accompagnées d'une bande sonore
de musique de danse diffusée par haut-parleurs, sans doute pour rendre
plus difficile pour les voisins des camps de savoir ce qui se passait".

Les anglophones trouveront le début de cet article à l'adresse suivante:

http://www.haaretz.com/news/features/this-day-in-jewish-history/.premium-1.5


Il est illusté de la photo qu'on trouvera ici en pièce jointe et qui porte
la légende suivante:
"Une photo de 1944 du charnier de Majdanek".
Lisez bien: "1944", c'est-à-dire un an après cette prétendue tuerie,
et "charnier" est bien au singulier (mass grave).









HAARETZ



This Day in Jewish History / Nazis kill 43,000 in one-day Harvest Festival
massacre Perturbed by increasing Jewish resistance in the  area,
the Nazis executed some 43,000 Jews at Majdanek and two of its
sub-camps in the Lublin district of Poland. By David B. Green :

http://www.haaretz.com/misc/writers/david-b-green-1.357  

| Nov. 3, 2013 | 11:13 AM | 1
Tweet :
https://twitter.com/share


A 1944 photo of the mass grave at  Majdanek.

this story is by
David B.  Green :

http://www.haaretz.com/misc/writers/david-b-green-1.357

Mass execution at Majdanek Nazi death  camp remembered

http://www.haaretz.com/news/mass-execution-at-majdanek-nazi-death-camp-remembered-1.104501

By DPA | Nov. 3, 2003 | 12:00 AM |  1
On November 3,  1943, German forces in the Lublin district of Poland carried
out the Holocaust's largest massacre of Jews over a 24-hour period. Dubbed
Aktion Erntefest (Operation Harvest Festival),the Nazis oversaw the  execution
of some 43,000 people at Majdanek and two of its sub-camps,  
Trawniki and Poniatowa.

Operation Harvest  Festival came toward the end of Operation Reinhard,
the two-year effort by the Germans to murder all the Jews of what was called
the General  Government (namely, occupied Poland).
Between October 1941 and November  1943, some two million Jews were killed
in the context of Operation  Reinhard.

By that November,  however, the Germans were concerned by the expressions
of resistance they were facing from Jews in areas near the Russian front.
These had  included, from August-October, uprisings in both the Vilna and
Bialystok ghettos, and armed actions in both the Treblinka and Sobibor death  camps.
The decision was made to eliminate those Jews who remained alive , for the most
part as slave laborers , in the Lublin district, in  eastern Poland.

Stripped of  illusions

In his 1992 book  “Ordinary Men: Reserve Police Battalion 101 and the Final Solution
in  Poland,” historian Christopher R. Browning stated that, up through the  
spring of 1943, Jews continued to hold on to the hope of “salvation  through labor,”
but that in the months that followed,they were  “gradually being stripped of
their illusions.”
From the point of view of  SS leader Heinrich Himmler, their murder , which had
always been part of  the plan –would have to be carried out in one swift action,
otherwise his men would face the possibility of further resistance from Jews who
realized they had nothing left to lose.

In preparations for  the massacre, prisoners were ordered to dig, in a zigzag pattern,
what  were purported to be antiaircraft trenches, but what would in fact  become
their own graves.
At dawn on November 3, Majdanek and its two  sub-camps were surrounded
by SS troops and members of Reserve Police  Unit 101.
During the course of the day, prisoners were brought from the  camps to the
trenches and shot, one by one.
At Majdanek, the number of  murdered reached 18,400, while at Trawniki
the casualty numbers reached  between 6,000 and 10,000.
Because of a lack of manpower, the killing at  Poniatowa extended through
to November 4.

At all three camps,  prisoners were ordered to strip naked and clasp their hands
behind their  necks before they were led to the trenches, where they had to
lie down on top of the bodies of the victims who had preceded them to their deaths.
Their shootings were accompanied by a soundtrack of dance music  played
over loudspeakers, presumably to make it harder for neighbors of  the camps
to know what was happening. When prisoners in one of the barracks at Poniatowa
demonstrated resistance, their building was set on  fire.
The total killed at that camp is estimated at  14,000.

Aktion Erntefest  succeeded in its goal of ridding the Lublin district of its final
surviving Jews.

Twitter:  @davidbeegreen

http://www.haaretz.com/news/features/this-day-in-jewish-history/.premium-1.555804


studyscratch
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4864
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le massacre de Majdanek (suite)

Message par Crocodil Dundee le Lun 18 Nov - 15:41

Et je me demande encore comment on peut faire passer des rafales de mitrailleuses (pour 43.000 victimes, il devait y en avoir plusieurs) pour un accompagnement de musique de danse !
Mais nous dit le commentaire, ces malheureux furent abattus "one by one", un par un... 43.000 coups de feu, est-ce qu'on s'imagine ce que celà peut représenter ?
Alors on utilise le phénomène bien connu de l'impact émotionel. On aurait dit, à Majdanek les nazi abattirent 175de leurs prisonniers, personne n'en aurait parlé. 43.000, c'est plus sèrieux surtout si on n'en montre pas les traces... Et puis, pendant ce temps personne ne parle de l'holodomor sur l'Ukraine dans les premières années 30 (entre 3 et 10.000.000 de morts)
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le massacre de Majdanek (suite)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum