Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Maximilien de Robespierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maximilien de Robespierre

Message par Camarade Troska le Mar 12 Nov - 17:47

Dans le genre 'personnage incontournable', puis ça fera grincer des dents à certains... study


Maximilien de Robespierre est l'aîné d'une fratrie de cinq enfants et il perd sa mère à l'âge de six ans. Son père abandonne le foyer et dès lors, Maximilien est pris en charge par son grand-père maternel. Après d'excellentes études au collège d'Arras et au collège Louis-le-Grand de Paris, licencié en droit, il devient avocat et s'inscrit en 1781 au Conseil provincial d'Artois, occupant même un temps la charge de juge au tribunal épiscopal.

Élu député du Tiers état aux États généraux de 1789, il devient bientôt l'une des principales figures des « démocrates » à l'Assemblée constituante, défendant l'abolition de l'esclavage et de la peine de mort, le droit de vote des gens de couleur, des juifs ou des comédiens, ainsi que le suffrage universel et l'égalité des droits, contre le marc d'argent. Il décide aussi de réglementer sévèrement la Bourse. Son intransigeance lui vaut bientôt d'être surnommé « l'Incorruptible ». Membre du club des Jacobins dès ses origines, il en est le plus illustre membre et l'une des figures de proue. Après la scission des Feuillants, il contribue à sa réorganisation et lui permet grandement de conserver le soutien de la plupart des sociétés affiliées de province.

Opposé à la guerre contre l'Autriche en 1792, il s'oppose à La Fayette et soutient la chute de la royauté. Membre de la commune insurrectionnelle de Paris, il est élu à la Convention nationale, où il siège sur les bancs de la Montagne et s'oppose à la Gironde. Après les journées du 31 mai et du 2 juin 1793, il entre le 27 juillet 1793 au Comité de salut public, où il participe à l'instauration d'un gouvernement révolutionnaire et de la Terreur, dans un contexte de guerre extérieure contre les monarchies coalisées et de guerre civile (insurrections fédéralistes, guerre de Vendée…).

À la suite de la victoire des comités contre les factions au printemps 1794, il contribue à faire cesser la politique de déchristianisation et fait voter, en qualité de rapporteur, le décret du 18 floréal an II, par lequel « le peuple français reconnaît l’existence de l’être suprême, et l’immortalité de l’âme », et la loi de Prairial, dite de « Grande Terreur ».
Attaqué et isolé au sein de la Convention par d'anciens dantonistes et des envoyés en mission rappelés, mais aussi au sein du gouvernement révolutionnaire par le Comité de sûreté générale et des collègues du Comité de salut public, il prend la Convention à témoin de ces dissensions le 8 thermidor an II, mais ne parvient pas à imposer ses vues. Le lendemain, empêché de parler par ses ennemis, alliés pour la circonstance aux modérés de la Plaine, il est arrêté avec son frère Augustin et ses amis Couthon, Saint-Just et Le Bas. La Commune entre alors en insurrection et le fait libérer, mais il perd du temps, et la Convention le met hors-la-loi.

Dans la nuit, une colonne armée s'empare de l'hôtel de ville, où il se trouve avec ses partisans, et il est blessé à la mâchoire dans des circonstances incertaines. Après vérification de son identité devant le Tribunal révolutionnaire, il est guillotiné dans l'après-midi du 10 thermidor avec vingt et un de ses partisans. Sa mort entraîne, dans les mois qui suivent, une « réaction thermidorienne », qui voit le démantèlement du gouvernement révolutionnaire et de la Terreur.
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Merl1 le Mar 12 Nov - 18:10

Robespierre, bourreau de la Vendée...Cool 
avatar
Merl1
Administrateur

Messages : 5740
Date d'inscription : 27/07/2012
Localisation : La Géhenne ou presque...

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Camarade Troska le Mar 12 Nov - 18:16

Robespierre, défenseur du peuple contre les possédants... hystero11 
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Harvey Dent le Mar 12 Nov - 21:02

Robespierre : abolitionniste, qui a fait voter une loi donnant le droit de vote aux juifs, a même le premier proposé une loi pour le droit de vote des femmes. Tout est dit.
avatar
Harvey Dent
Disciple
Disciple

Messages : 81
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : Gotham

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Dr.Crane le Mar 12 Nov - 22:16

Un démocrate puissante et juste , mais qui a été trop gentil et tolérant envers les ennemies du peuple et de la révolution ....Voir "Robespierre reviens".

http://www.amazon.fr/Robespierre-reviens-Alexis-Corbi%C3%A8re/dp/2364880378
avatar
Dr.Crane
Expert
Expert

Messages : 1183
Date d'inscription : 20/07/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Crocodil Dundee le Mer 13 Nov - 9:12

Robespierre et le Comité de Salut Public: les assassins de la Vendée, les génocideurs du peuple vendéen !
Et il y a des gens qui le considèrent comme un "Grand homme" ! Et qui, en plus, se défendent d'être considérés comme des "staliniens" !
Mais c'est Robespierre qui a inauguré les massacres de masse et... les gaz homicides ! C'est lui le père spirituel de Hitler et de Staline !
avatar
Crocodil Dundee
Chef
Chef

Messages : 1567
Date d'inscription : 24/09/2013
Age : 77
Localisation : Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Camarade Troska le Mer 13 Nov - 10:37

Qu'est ce qui faut pas lire comme connerie.

Robespierre et le Comité de Salut Public: les assassins de la Vendée, les génocideurs du peuple vendéen !
On ne peut pas parler de génocide, on peut par contre parler d'un sacré nettoyage qui a été opéré en Vendée. "Populicide", me paraît mieux. Sinon, Robespierre et le Comité de Salut Public ça se limite à ça pour vous ? Le suffrage universel ? Non ? L'abolition de l'esclavage ? Non ? L'abolition officielle des droits féodaux ? Non ? L'instauration des commissaires civils pour éviter que les généraux ne fassent n'importe quoi ? Non ? L'instauration du maximum pour éviter la flambée des prix ? Non ? Rolling Eyes

Et il y a des gens qui le considèrent comme un "Grand homme" ! Et qui, en plus, se défendent d'être considérés comme des "staliniens" !
Je considère Robespierre comme un grand homme, oui. Celui qui a permis au peuple de réellement faire une révolution sociale. Maintenant, si pour toi ça veut dire à stalinien, je l'accepte !

Mais c'est Robespierre qui a inauguré les massacres de masse et... les gaz homicides ! C'est lui le père spirituel de Hitler et de Staline !
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Jean Bart le Mer 13 Nov - 10:39

Crocodil Dundee a écrit:
Robespierre et le Comité de Salut Public:
les assassins de la Vendée, les génocideurs du peuple vendéen !
Et il y a des gens qui le considèrent comme un "Grand homme" !
Et qui, en plus, se défendent d'être considérés comme des "staliniens" !
Mais c'est Robespierre qui a inauguré les massacres de masse et... les gaz homicides !
C'est lui le père spirituel de Hitler et de Staline !
A part l'ânerie de la dernière phrase,je suis d'accord sur le reste avec des PREUVES,
et sans une loi pour imposer un dogme.



" Pas de liberté pour les ennemis
de la liberté
"
   study


Beau sophisme qui ne pouvait que se traduire par un bain de sang général,
un " régénérateur " qui devait purger à jamais la France et créer

" un homme nouveau ".

Il fallait un exemple,à grande échelle:ce sera la Vendée.

Tout commence par un mot prononcé parmi tant d'autre du haut
de la tribune:
  " EXTERMINATION "

Suivent les lois,logiques et implacables:

1er août 1793:l'anéantissement,

1er octobre :l'extermination de toute la population et,
comme le préciserons plus tard,les textes d'application de préférence,
les femmes,sillons reproducteurs et les enfants car futurs brigands.
Concept nouveaux,réflexions nouvelles,tout est à créer en la matière:
on ratillonne,on teste,on tire des conclusions.

Trois grandes phases sont à distinguer dans " ce programme ":

- le recours aux moyens scientifiques comme le gaz,
- les mines antipersonnel,
- le poison à grande échelle.
Faute de maîtrise des techniques,l'échec est très rapidement patent d'où
la deuxième phase avec le recours à des moyens déjà exploités comme la guillotine,
- les noyades,
- les "sabrades ".

La tâche est si immense, les moyens si lents qu'on arrive tout naturellement
à un nouveau constat d'échec d'où l'dée d'un " plan général d'anéantissement "
" d'extermination "
mûrement réfléchi par le général en chef des armées de
l'Ouest, le général Turreau.
Par prudence mais aussi pour être sûr que son " plan " correspond bien
à la politique voulue par la Convention, il demande l'aval de
sa hiérarchie, aval qui lui est donné le 8 février par le ministre de la guerre
Lazare Carnot.

Ce " plan " s'appuie sur trois structures:

1) les colonnes infernales,

2) le flotille de la Loire,

3) le comité des subsistances.

Tout y est méthodique,mécanique: nul résident en Vendée ne trouve grâce,
y compris les républicains.
Les " bilans " sont énormes,tant immobiliers qu'humains.
Certaines comme sont anéanties comme le Petit-Luc en Vendée.

Reste le problème de la " conscience " et bien entendu de la
" mémoire ".
Car au-delà du " génocide " de la Vendée,on a un deuxième crime:
" le mémoricide ",crime qu'un jour sans aucun doute,l'ONU retiendra.

La Vendée a été conçue comme un laboratoire,comme l'a si bien vu Soljénitsine.
Si Robespierre n'était pas tombé le 9 thermidor,
ce " plan " aurait été appliqué à l'ensemble de la France,selon
le principe que si le peuple pense mal,il faut changer le peuple.

Plus tard,certains bourreaux,se serviront de cet exemple vendéen
dans d'autres lieux et à plus grande échelle encore.
(les Indiens d'Amérique du Nord entre autres)
La filiation est indiscutable,tant au niveau de la philosophie que des moyens
utilisés sauf qu'entre temps,la science aura progressé.

Le " génocide" de la Vendée n'est pas et ne doit pas être
une " affaire classée " dans les oubliettes de l'Histoire.
Bien au contraire,elle doit être une source de réflexion qui devrait permettre
de mieux comprendre les grands drames qu'a connu les deux siècles suivants....
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Jean Bart le Mer 13 Nov - 10:47

Camarade Troska a écrit:Qu'est ce qui faut pas lire comme connerie.

C'est pas ta faute,manque de sources fiables,écoutes donc tes anciens : study   scratch 



Un "humaniste" nous parle :Génocide vendéen:
Clémenceau reconnaît les faits.





Les "humanistes" qui ont construit la France depuis leur Révolution,
écoutons l'une de ces "lumières".....fraudra-t-il s'étonner du résultat d'aujourd'hui ?  


Clémenceau reconnaît les faits.




Le futur Président du Conseil et " Père la Victoire " savait assumer
ses responsabilités d'impeccable républicain:voici ce qu'il a écrit
le 29 janvier 1891 à la suite de la représentation de Thermidor,
drame de Victorien Sardou," interdit après deux représentations
au Théâtre-Français,pour ses tendances antijocobines" (Larousse):


" J'approuve tout de la Révolution:

j'approuve les Massacres de Septembre où,pour s'éclairer,la nuit venue,
les travailleurs plantaient des chandelles dans les yeux des morts.
J'approuve les noyades de Nantes,les mariages républicains où les vierges
accouplées à des hommes,par une imagination néronienne,avant même d'être
jetées dans la Loire,avaient à la fois l'angoisse de la mort et la souffrance
de la pudeur outragée.
J'approuve les horreurs de Lyon,où l'on attachait des enfants à la gueule
des canons,et les égorgements de vieillards de quatre-vingt-dix ans
et de jeunes filles à peine nubiles.
Tout cela forme un bloc glorieux et je défends qu'on y touche.
Je défends que,sur un théâtre qui dépend de l'Etat,un dramaturge illustre vienne,
après plus de cent ans révolus,prononcer une parole de pitié qui serait
un outrage aux mânes augustes de Robespierre et de Marat.
"



L'auteur de ces lignes n'a pas été condamné pour apologie
de crimes de guerre contre l'humanité.
Il repose dans un cimetière de la Vendée,dont il était natif,
et où il est même statufié...


Source: La Vendée militaire en 100 questions/réponses de Sylvain Marcou
Préface de Reynald Secher)(Ed.Dualpha,2008), p.113.

ISBN : 978 - 2 -35374 - 103 -8




Alors,ton "humaniste" Robespierre,il a été pire avec ses copains qu'un Staline,
un Hitler était un enfant de cœur à côté de Joseph....
Si ça peut t'éviter de te ridiculiser lors d'une prochaine contribution avec des gens
qui ont une culture historique......

Bonne journée. Very Happy 
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Camarade Troska le Mer 13 Nov - 10:53

Tu déverses ton copier/coller que j'ai déjà lu cent fois et je ne remet pas en cause ce qui s'est passé en Vendée. Merci, au revoir.

EDIT : A noter que j'approuve totalement les massacres de Septembre. Pendant que les fils de la classe ouvrière parisienne était entrain de se battre dans une guerre honteuse et affreuse, les royalistes enfermé dans les prisons chantaient à la gloire des armées blanches et insultaient les morts pour la République. Fallait pas s'étonner si ça a très mal fini pour eux.

EDIT 2 :

Si Robespierre n'était pas tombé le 9 thermidor, ce " plan " aurait été appliqué à l'ensemble de la France,selon
le principe que si le peuple pense mal,il faut changer le peuple.
Ridicule et remarque anhistorique. Ce qui s'est passé en Vendée était spécifique à la Vendée. Faut quand même vous rappeler bande de clowns que vous êtes, que les Girondins ont agité l'ensemble de la province contre Paris et on ensuite gentiment accueilli les anglais à Toulon ? Que ces même Girondins défendaient avec acharnement leur domination de classe sur l'ensemble du peuple Français ? Qu'ils ont sacralisé la propriété privée ? Et que les Thermidoriens sont des mecs d'ultra-droite qui ont fait tomber Robespierre, parce que ce dernier a osé toucher à la propriété et à permis aux pauvres de pouvoir s'intéresser aux affaires de l'Etat et à leur propre condition d'exploité !
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Invité le Mer 13 Nov - 10:58

Il y'a une justice quand même il s'est fait couper le cou lui aussi , je ne sais pas si ses dents ont eu le temps de grincer .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Jean Bart le Mer 13 Nov - 11:15

berty A a écrit:
Il y'a une justice quand même il s'est fait couper le cou lui aussi ,
je ne sais pas si ses dents ont eu le temps de grincer .
Vous allez faire pleurer notre Troska ! Very Happy
Peut être avait-il un dentier ce jeune loup aux dents longues ?
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Harvey Dent le Mer 13 Nov - 14:31

En même temps...Clemenceau n'était pas vraiment contemporain à la Révolution.
avatar
Harvey Dent
Disciple
Disciple

Messages : 81
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : Gotham

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien de Robespierre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum