Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Jean Bart le Ven 6 Sep - 10:18


Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":
Hiroshima et Nagasaki.




study scratch


Certains qui ont la mémoire sélective, font toujours des "oublis" et pourtant...

Jeudi 6 août 2009

Hiroshima, mon amour
...






      " À exactement huit heures et quinze minutes le matin du 6 août 1945,
heure locale, au moment ou la bombe atomique explosa sur Hiroshima,
Miss Toshiko Sasaki, employée au service personnel de la East Asia Tin Works,
venait juste de s'asseoir à son bureau en tournant la tête pour parler à sa collègue. "


      " Ce matin-là, avant 6 heures, il faisait si clair et si chaud déjà que la journée
s’annonçait caniculaire. Quelques instants plus tard, une sirène retentit :
la sonnerie d’une minute annonçait la présence d’avions ennemis,
mais elle indiquait aussi, par sa brièveté, aux habitants de Hiroshima qu’il s’agissait
d’un faible danger.
Car chaque jour, à la même heure, quand l’avion météorologique américain
s’approchait de la ville, la sirène retentissait.

      Hiroshima avait la forme d’un ventilateur :

la cité était construite sur six îles séparées par les sept fleuves de l’estuaire
qui se ramifiaient vers l’extérieur à partir de la rivière Ota.
Ses quartiers d’habitations et de commerces couvraient plus de six kilomètres
carrés au centre du périmètre urbain.
C’est là que résidaient les trois quarts des habitants.
Divers programmes d’évacuation avaient considérablement réduit sa population.
Celle-ci était passée de 380 000 âmes avant la guerre à quelque 245 000 personnes.
Les usines et les quartiers résidentiels, ainsi que les faubourgs populaires,
se situaient au-delà des limites de la ville. Au sud se trouvaient l’aéroport,
les quais et le port sur la mer intérieure saupoudrée d’îles.
Un rideau de montagnes fermait l’horizon sur les trois côtés restants du delta.

Le matin était redevenu calme, tranquille. On n’entendait aucun bruit d’avion.
Alors, soudain, le ciel fut déchiré par un flash lumineux, jaune et brillant
comme dix mille soleils. Nul ne se souvient avoir entendu le moindre bruit
à Hiroshima quand la bombe a éclaté. Mais un pêcheur qui se trouvait
sur sa barque, près de Tsuzu, dans la mer Intérieure, vit l’éclair et entendit
une explosion terrifiante. Il se trouvait à trente-deux kilomètres de Hiroshima et,
selon lui,le bruit fut beaucoup plus assourdissant que lorsque les B-29
avaient bombardé la ville d’Iwakuni, située à seulement huit kilomètres.

Un nuage de poussière commença à s’élever au-dessus de la ville, noircissant
le ciel comme une sorte de crépuscule. Des soldats sortirent d’une tranchée,
du sang ruisselant de leurs têtes, de leurs poitrines et de leurs dos.
Ils étaient silencieux et étourdis. C’était une vision de cauchemar.
Leurs visages étaient complètement brûlés, leurs orbites vides, et le fluide
de leurs yeux fondus coulait sur leurs joues. Ils devaient sans doute regarder
vers le ciel au moment de l’explosion.
Leurs bouches n’étaient plus que blessures enflées et couvertes de pus…
     


Des maisons étaient en feu.
Et des gouttes d’eau de la taille d’une bille commencèrent à pleuvoir.
C’étaient des gouttes d’humidité condensée qui tombaient du gigantesque
champignon de fumée, de poussière et de fragments de fission qui s’élevait
déjà plusieurs kilomètres au-dessus de Hiroshima.
Les gouttes étaient trop grosses pour être normales.
Quelqu’un se mit à crier : « Les Américains nous bombardent d’essence.
Ils veulent nous brûler ! » Mais c’étaient des gouttes d’eau évidemment,
et pendant qu’elles tombaient le vent se mit à souffler de plus en plus fort,
peut-être en raison du formidable appel d’air provoqué par la ville embrasée.
Des arbres immenses furent abattus ; d’autres, moins grands, furent déracinés
et projetés dans les airs où tournoyaient, dans une sorte d’entonnoir d’ouragan fou,
des restes épars de la cité : tuiles, portes, fenêtres, vêtements, tapis…

Sur les 245 000 habitants, près de 100 000 étaient morts ou avaient reçu
des blessures mortelles à l’instant de l’explosion.
Cent mille autres étaient blessés.
Au moins 10 000 de ces blessés, qui pouvaient encore se déplacer,
s’acheminèrent vers l’hôpital principal de la ville.
Mais celui-ci n’était pas en état d’accueillir une telle invasion.
Sur les 150 médecins de Hiroshima, 65 étaient morts sur le coup,
tous les autres étaient blessés.
Et sur les 1 780 infirmières, 1 654 avaient trouvé la mort ou étaient trop blessées
pour pouvoir travailler.
Les patients arrivaient en se traînant et s’installaient un peu partout.
Ils étaient accroupis ou couchés à même le sol dans les salles d’attente,
les couloirs, les laboratoires, les chambres, les escaliers, le porche d’entrée
et sous la porte cochère, et dehors à perte de vue, dans les rues en ruines…
Les moins atteints secouraient les mutilés.

Des familles entières aux visages défigurés s’aidaient les unes les autres.
Quelques blessés pleuraient. La plupart vomissaient.
Certains avaient les sourcils brûlés, et la peau pendait de leur visage
et de leurs mains. D’autres, à cause de la douleur, avaient les bras levés
comme s’ils soutenaient une charge avec leurs mains. Si on prenait un blessé
par la main, la peau se détachait à grands morceaux, comme un gant…

Beaucoup étaient nus ou vêtus de haillons. Jaunes d’abord, les brûlures
devenaient rouges, gonflées, et la peau se décollait.
Puis elles se mettaient à suppurer et à exhaler une odeur nauséabonde.
Sur quelques corps nus, les brûlures avaient dessiné la silhouette
de leurs vêtements disparus.
Sur la peau de certaines femmes – parce que le blanc reflétait la chaleur
de la bombe, et le noir l’absorbait et la conduisait vers la peau , on voyait
le dessin des fleurs de leurs kimonos. Presque tous les blessés avançaient
comme des somnambules, la tête dressée, en silence, le regard vide.



Des silhouettes humaines sur les murs.  

Toutes les victimes ayant subi des brûlures et les effets de l’impact
avaient absorbé des radiations mortelles.
Les rayons radioactifs détruisaient les cellules, provoquaient la dégénération
de leur noyau et brisaient leurs membranes.
Ceux qui n’étaient pas morts sur le coup, ni même blessés, tombaient très vite malades.
Ils avaient des nausées, de violents maux de tête, des diarrhées,
de la fièvre.
Symptômes qui duraient plusieurs jours. La seconde phase commença
dix ou quinze jours après la bombe.
Les cheveux se mirent à tomber. Puis vinrent la diarrhée et une fièvre
pouvant atteindre 41 degrés.

Vingt-cinq à trente jours après l’explosion survenaient les premiers désordres sanguins :
les gencives saignaient, le nombre de globules blancs s’effondrait dramatiquement
tandis qu’éclataient les vaisseaux de la peau et des muqueuses.
La diminution des globules blancs réduisait la résistance aux infections ;
la moindre blessure mettait des semaines à guérir ; les patients développaient
des infections durables de la gorge et de la bouche. A la fin de la deuxième étape ,
si le patient avait survécu ,apparaissait l’anémie, soit la baisse des globules rouges.
Au cours de cette phase, beaucoup de malades mouraient d’infections
dans la cavité pulmonaire.

Tous ceux qui s’étaient imposé un certain repos après l’explosion avaient
moins de risques de tomber malades que ceux qui s’étaient montrés très actifs.
Les cheveux gris tombaient rarement.
Mais les systèmes de reproduction furent affectés durablement :
les hommes devinrent stériles, toutes les femmes enceintes avortèrent,
et toutes les femmes en âge de procréer constatèrent que leur cycle menstruel
s’était arrêté…

Les premiers scientifiques japonais arrivés quelques semaines après l’explosion
notèrent que le flash de la bombe avait décoloré le béton.
A certains endroits, la bombe avait laissé des marques correspondant
aux ombres des objets que son éclair avait illuminés.
Par exemple, les experts avaient trouvé une ombre permanente projetée
sur le toit de l’édifice de la chambre de commerce par la tour du même bâtiment.
On découvrit aussi des silhouettes humaines sur des murs, comme des négatifs
de photos. Au centre de l’explosion, sur le pont qui se situe près du Musée
des sciences, un homme et sa charrette avaient été projetés sous la forme
d’une ombre précise montrant que l’homme était sur le point de fouetter
son cheval au moment où l’explosion les avait littéralement désintégrés…

                                                      John Hersey



Combien d'Oradours ce jour là ? Ils ont aussi été "libérés" ? de qui ?
toujours les mêmes 68 ans après continuent en Irak,Afganistan,bientôt la Syrie ?
après la Corée,le Vietnam et demain l'Iran,Pakistan ?
pourtant les nazis ne sont plus là !
Comment des bouchers à Nuremberg pouvaient-ils donner des leçons de boucherie
à d'autres bouchers ? sur le manière d'exterminer les populations ....


Une ADM qui fit 60 000 morts en 1 seconde !! (qui a fait mieux ? Shocked )


Source :

http://www.monde-diplomatique.fr/2005/08/HERSEY/12425
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Torchwood le Ven 6 Sep - 11:17

c est un peu le principe de l arme atomique

destruction massive en très peu de temps.

oublié..? heu non je crois que personne n a oublié ca. tu t avances beaucoup la.

cela dit..les bombardements Us au japon ont fait plus de morts que les 2 bombes atomiques.

si la japon avait cédé.. il aurait gardé ses deux villes intactes( ou presque...)

beaucoup de morts oui mais combien de 'sauvés' en abrégeant d'un coup la 2nde guerre mondiale .?

un objectif militaire eut été préférable certes mais.. l'empereur Nippon aurait il cédé ..?

je ne pense pas
avatar
Torchwood
Maître
Maître

Messages : 2231
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Invité le Ven 6 Sep - 11:34

Tu devais pas partir toi ? Bah tu pars censoir, y'a 10 voix pour ton exclusion et 9 contre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Jean Bart le Ven 6 Sep - 12:02

Bens1912 a écrit:
Tu devais pas partir toi ?
Bah tu pars censoir, y'a 10 voix pour ton exclusion et 9 contre.
Tu troll en faisant du HS et mal élevé en plus !!Very Happy 
avatar
Jean Bart
Administrateur

Messages : 4866
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 72
Localisation : Braunau/Inn (Autriche)

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Invité le Ven 6 Sep - 12:25

Jean Bart a écrit:
Bens1912 a écrit:
Tu devais pas partir toi ?
Bah tu pars censoir, y'a 10 voix pour ton exclusion et 9 contre.
Tu troll en faisant du HS et mal élevé en plus !!Very Happy 
Bye bye !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Sephiroth le Dim 8 Sep - 9:26

Les américains ne voulaient tout simplement pas partager le gâteau avec l'URSS. Une attaque avec cette coalition n'aurait pas laissé une seule chance au Japon, d'autant plus que les Russes rêvaient de laver l'affront de leur guerre perdue contre ce même Japon sous le Tsar Nicolas II. La bombe atomique permettait d'abréger la guerre et de laisser le territoire aux seuls américains.

Long article intéressant sur le sujet : http://www.slate.fr/story/73421/bombe-atomique-staline-japon-capituler


Dernière édition par Sephiroth le Dim 8 Sep - 9:28, édité 1 fois
avatar
Sephiroth
Disciple
Disciple

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Charles Pasqua le Dim 8 Sep - 9:28

On ne peut parlé de crime contre l'humanité puisque ce n'est pas la volonté de faire un génocide systématique contre les japonais. Crime de guerre oui, mais pas contre l'humanité.
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Sephiroth le Dim 8 Sep - 9:31

Il n'y aura "jamais" de crime contre l'humanité de la part des USA vu qu'ils ne peuvent pas être jugés par le TPI.Rolling Eyes 
avatar
Sephiroth
Disciple
Disciple

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Marechal Louis le Dim 8 Sep - 9:32

Oui Pasqua, ta theorie devrait interesser les amerindiens par exemple .... Laughing 
avatar
Marechal Louis
Maître
Maître

Messages : 2584
Date d'inscription : 10/08/2012

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Georges le Dim 8 Sep - 9:42

Torchwood a écrit:c est un peu le principe de l arme atomique

destruction massive en très peu de temps.

oublié..? heu non je crois que personne n a oublié ca. tu t avances beaucoup la.

cela dit..les bombardements Us au japon ont fait plus de morts que les 2 bombes atomiques.

si la japon avait cédé.. il aurait gardé ses deux villes intactes(  ou presque...)

beaucoup de morts oui mais combien de 'sauvés' en abrégeant d'un coup la 2nde guerre mondiale .?

un objectif militaire eut été préférable certes mais.. l'empereur Nippon aurait il cédé ..?

je ne pense pas
Ces deux bombes furent une abomination, mais je suis d'accord avec toi, s'il n'y avait pas eu ces bombes combien de millions de morts en plus dans cette guerre. Les Japonais auraient défendu leur sol mètre par mètre. Ces deux bombes tuèrent beaucoup moins que les camps nazis, et elles permirent d'arrêter la guerre. Je ne vois pas en quoi l'extermination d'une partie des Juifs a mis fin à la guerre en Europe.
D'autre part tous les pays connaissent à présent ce que produirait une telle bombe ( maintenant 100 fois plus puissante). Ces deux bombes ont peut-être permis à certaines nations de renoncer à cette arme.)
avatar
Georges
Impétrant
Impétrant

Messages : 598
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 69
Localisation : Normandie (Orne)

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Charles Pasqua le Dim 8 Sep - 9:47

Marechal Louis a écrit:Oui Pasqua, ta theorie devrait interesser les amerindiens par exemple .... Laughing 
La il y a crime contre l'humanité, parce qu'il y a massacre systématique. Les communistes ont fait des crimes contre l'humanité en Ukraine, mais en russie non.
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Marechal Louis le Dim 8 Sep - 9:50

Tient, ils ne violaient pas les foetus en masse en russie ?
Tu as rencontré une joli communiste ? c'est quoi le truc ? Laughing 
avatar
Marechal Louis
Maître
Maître

Messages : 2584
Date d'inscription : 10/08/2012

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par GIBET le Dim 8 Sep - 9:55

Sephiroth a écrit:Il n'y aura "jamais" de crime contre l'humanité de la part des USA vu qu'ils ne peuvent pas être jugés par le TPI.Rolling Eyes 
Ah bon et pourquoi cette affirmation?
avatar
GIBET
Maître
Maître

Messages : 2208
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 70
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Sephiroth le Dim 8 Sep - 10:05

Les américains ne reconnaissent pas au TPI le droit de juger leurs ressortissants.

Par contre, ils reconnaissent le droit à ce même TPI de juger les militaires d'autres armées, et ce avec souvent une justice partisane (voir TPIY).
avatar
Sephiroth
Disciple
Disciple

Messages : 91
Date d'inscription : 06/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Camarade Troska le Dim 8 Sep - 10:47

Les ricains ne voulait pas envahir le Japon, c'était pour écourter la guerre... L'URSS a simplement repris des territoires comme les îles Sakhaline. Les premiers avaient peur que l'avance soviétique ne fasse bouger le Japon du côté de l'URSS, donc ils ont préféré régler le problème en leur atomisant la gueule une bonne fois pour toute.

Charles Pasqua a écrit:Les communistes ont fait des crimes contre l'humanité en Ukraine
HAHAHAHAHAHA ! Grattes moi l'dos.
Tu parles de ces pseudos photos/vidéos qui sont censé montré la "famine" en Ukraine ? Laughing
J'ai un pote Ukrainien la dernière fois qui s'est foutu de ma gueule à propos de "L'homolodor", en me disant que j'avais pas à culpabilisé par un truc qui est pourri par de l'intox et des sources douteuses. (Et le mec est très loin d'être communiste)
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Marechal Louis le Dim 8 Sep - 10:49

Remarque, ces gens de l'est disent aussi la même chose de tout ces soi disant "crimes nazis à l'est" Laughing 
Ils me font marrer les mecs de l'est fraichement debarqués ""vous les nazis, pas gentils, mais moi pas aimer france, pleins de negres partout, alors nazis plutot gentils après tout"
avatar
Marechal Louis
Maître
Maître

Messages : 2584
Date d'inscription : 10/08/2012

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Torchwood le Dim 8 Sep - 11:49

pour en finir avec Hiroshima..et Nagasaki...avec la .. relation assez bizarre mais bon soit avec les camps de concentration :

les bombes furent envoyés par un pays ( les USA) qui était en guerre avec un autre ( Japon entre autres).

les Juifs furent exterminés par les nazis sans être en guerre ( c était une extermination d'une ethnie religieuse et non contre un pays en particulier, et la je parle 'spécifiquement' des juifs).

la bombe a stoppé la seconde guerre mondiale.
les camps ont failli exterminer l'ensemble des Juifs.

le seul rapport restera le nombre intolérable de décès 'civils' qu'ils ont provoqués.
avatar
Torchwood
Maître
Maître

Messages : 2231
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par GIBET le Dim 8 Sep - 14:40

Sephiroth a écrit:Les américains ne reconnaissent pas au TPI le droit de juger leurs ressortissants.

Par contre, ils reconnaissent le droit à ce même TPI de juger les militaires d'autres armées, et ce avec souvent une justice partisane (voir TPIY).
A ma connaisance et aux termes du statut CPI qui a été ratifié en 2002 par 60 pays et qui est donc applicable des ressortissants américains peuvent être jugés par la CPI
GIBET
avatar
GIBET
Maître
Maître

Messages : 2208
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 70
Localisation : Finistère

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par L'Augure le Dim 8 Sep - 16:25

beaucoup de morts oui mais combien de 'sauvés' en abrégeant d'un coup la 2nde guerre mondiale .?

s'il n'y avait pas eu ces bombes combien de millions de morts en plus dans cette guerre. Les Japonais auraient défendu leur sol mètre par mètre.
Conneries.

Le mythe du Japon qui aurait défendu son sol mètre par mètre c'est de la propagande US
Avant les bombes le Japon avait comprit qu'il était perdu et tentait d’enclencher les pour parler de paix. C'est d'ailleurs précisément pour négocier la paix que l'empereur a viré Tojo puis Koiso et les a remplacé par Suzuki
Et même l'excuse de presser le pas pour pas que l'URSS intervienne est un mensonge éhonté. Les soviets n'avaient ni les moyens ni la volonté de se taper un débarquement au Japon.

Non, les bombes atomiques n'ont que deux explications. La première, qui est double, et qui est aussi la raison principale, c'est que l'utilisation de ces bombe permettait à la fois de justifier les crédits dépensés dans le projets Manhattan devant le sénat, et d'impressionner le soviet qui avait acquis une importance géopolitique considérable. Il fallait lui montrer ce qu'il risquait à se frotter aux "capitalistes"
La seconde explication, c'est que les ricains ne voulaient pas perdre leur temps en négociations de paix avec le Japon et lui imposer une capitulation sans condition à la manière de ce qu'ils avaient fait en Allemagne. Par ce que sans les bombes, le japon aurait pu s'en sortir avec une armistice à la traité de Versailles, lui évitant l'occupation. Mais même ça les ricains n'en voulaient pas.

On ne peut parlé de crime contre l'humanité puisque ce n'est pas la volonté de faire un génocide systématique contre les japonais.
On peut pas parler de "crime contre l'humanité" pour la bonne raison que ça n'existe pas. C'est encore une invention droadlomesque complètement stupide dans le concept et qui n'est qu'à seul but d'utilisation dans la propagande.
Le jour où on pourra parler de crime contre l'humanité, c'est quand une bande de cinglés ou un envahisseur extra terrestre se lancera dans le projet de supprimer l'humanité toute entière dans sa globalité universelle ou de lui nuire suffisamment pour qu'elle subisse des conséquence négatives graves partout sur la planète.
avatar
L'Augure
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 752
Date d'inscription : 03/08/2012
Localisation : Dans les profondeurs de l'Abîme

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Torchwood le Dim 8 Sep - 18:57

Le mythe du Japon qui aurait défendu son sol mètre par mètre c'est de la propagande US

mais oui.. c est pour ca qu il a fallu 2 bombes atomiques pour les faire capituler... le temps de rédiger le courrier et de le traduire je suppose.. n importe quoi

l'utilisation de ces bombe permettait à la fois de justifier les crédits dépensés dans le projets Manhattan devant le sénat, et d'impressionner le soviet qui avait acquis une importance géopolitique considérable.

ah oui. j'avais jamais entendu cette.. version. hey les gars on a trop dépensé donc on va atomiser le japon pour justifier les frais ok ..? risible ton truc. quant aux Soviets.. si les USA voulaient les impressionner, une simple détonation sur une Ile vierge aurait suffi. ca s appelle des 'essais'. ta théorie ne tient pas la route désolé.

c'est que les ricains ne voulaient pas perdre leur temps en négociations de paix avec le Japon et lui imposer une capitulation sans condition à la manière de ce qu'ils avaient fait en Allemagne. Par ce que sans les bombes, le japon aurait pu s'en sortir avec une armistice à la traité de Versailles, lui évitant l'occupation


ah la enfin c est l explication plus rationnelle. tu rajoutes : et au passage mettre fin à la 2ème GM et hop t'es dans le vrai
avatar
Torchwood
Maître
Maître

Messages : 2231
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par L'Augure le Dim 8 Sep - 19:23

mais oui.. c est pour ca qu il a fallu 2 bombes atomiques pour les faire capituler... le temps de rédiger le courrier et de le traduire je suppose.. n importe quoi
fallait lire le reste avant de faire des commentaires idiots. Le Japon était prêt à la négociation, depuis que Suzuki avait été nommé premier ministre (au mois d'avril ou de mai si je me rappelle bien)...

ah oui. j'avais jamais entendu cette.. version. hey les gars on a trop dépensé donc on va atomiser le japon pour justifier les frais ok ..? risible ton truc. quant aux Soviets.. si les USA voulaient les impressionner, une simple détonation sur une Ile vierge aurait suffi. ca s appelle des 'essais'. ta théorie ne tient pas la route désolé.
Faudrait que t'arrête de vivre dans ton monde de bisounours et de méchants et de gentils avec les américains dans ce dernier rôle. On impressionne pas une nation et un peuple tout entier en faisant péter une bombe dans le désert ou sur la mer... Les photos et vidéos des impacts matériels et humains feront toujours cent fois plus d'effet que des chiffres abstraits et des données scientifiques pures.

Quand à la raison économique c'est quelque chose de PRIMORDIAL pour un américain, tu les connais si mal tes héros ? Toute la guerre du coté anglo saxon n'a été motivée que par des raison d'argent, et les sommes colossale investies (dans le sens tout financier du terme) dans la bombe atomique se devaient d'être justifiées devant l'assemblée (on le conseil d'administration, on pourrait dire) qui avait voté pour.

ah la enfin c est l explication plus rationnelle. tu rajoutes : et au passage mettre fin à la 2ème GM et hop t'es dans le vrai
Donc tu confirmes bien que tes gentils héros ricains sauveurs de l'humanité ont bien été suffisamment pragmatiques, machiavéliques et, pour les pleureuses, "salauds" pour se servir d'une arme qui n'avaient pour seule utilité que de leur accorder un petit bonus de "capitulation".
Car je le rappelle, dans les premières propositions de paix avant la bombe, le Japon était prêt à renoncer à tout, à toutes ses conquêtes et annexions depuis 1910, la seule chose à laquelle ils voulaient échapper c'était l'occupation et la destruction de l'institution impériale.

Hors aspect financier et géopolitique, les ricains ont donc rasé deux villes pour avoir le droit, en plus du reste, d'occuper militairement un pays (seul truc qu'ils ont obtenu de plus des japonais qu'ils n'auraient pu obtenir de négociations équitables), pas pour "sauver des vies, épargner des morts", et autre baratin propagandaire des prétendus démocrates.

Et malgré leurs bombes ils ont même pas été capables de décapiter hiro hito, alors qu'ils avaient promit sa tête au peuple ricain. Heureusement la propagande US toujours aussi habile a tôt fait de faire passer l'empereur pour un gentil petit idiot utile manipulé par ses militaires.. (ce qui est totalement faux et c'est aujourd'hui largement prouvé)
avatar
L'Augure
Connaisseur
Connaisseur

Messages : 752
Date d'inscription : 03/08/2012
Localisation : Dans les profondeurs de l'Abîme

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Marquis le Dim 8 Sep - 19:28

Torchwood a écrit:ah oui. j'avais jamais entendu cette.. version. hey les gars on a trop dépensé donc on va atomiser le japon pour justifier les frais ok ..? risible ton truc.
Pas tant que ça : il y a au USA un lobby militaro-industriel qui profite des conflits pour démontrer l'efficaité de ses produits.

quant aux Soviets.. si les USA voulaient les impressionner, une simple détonation sur une Ile vierge aurait suffi. ca s appelle des 'essais'. ta théorie ne tient pas la route désolé.
Quand les Israéliens veulent vendre un nouveau drone, ils l'essayent sur des Arabes et non sur des moutons du Neguev.
avatar
Marquis
Maître
Maître

Messages : 2337
Date d'inscription : 03/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Torchwood le Dim 8 Sep - 19:28

le vainqueur décide. le japon n acceptant pas les termes de la capitulation après avoir AGRESSE les USA...

perso je le dirais jamais assez. un objectif militaire eut été préférable pour moi.

mais L 'Empereur n'a cédé qu'après la 2ème bombe. Après.. pas avant ou entre les deux bombes.

avatar
Torchwood
Maître
Maître

Messages : 2231
Date d'inscription : 22/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Souvenir d'un crime contre l'humanité "oublié":Hiroshima et Nagasaki.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum