Forum France
Le Forum France est le premier forum politique du net francophone.

C'est un lieu de débats privilégiant la diversité d'opinion et la liberté d'expression, dans un climat cordial.

Il reconstitue également une société virtuelle dirigée par un président du forum élu tous les trois mois.

Enregistrez-vous vite pour rejoindre la grande aventure du Forum France !

Le «Printemps des peuples» (1848)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par everhard le Mer 14 Aoû - 15:31


"Famille sur les barricades" (février 1848)
La représentation rappelle les personnages fictifs d'Eponine et Gavroche en 1832
Peinture réaliste de Honoré Daumier


En 1848, des révolutions éclatent simultanément dans plusieurs pays d'Europe et remettent en cause l'ensemble mis en place lors du congrès de Vienne.

Favorisées par la crise économique de 1846-1847, ces explosions populaires sont le produit d'aspirations libérales, nationales et démocratiques.

L'Italie s'agite dès 1847. Encouragés par la révolution parisienne de février, les Italiens chassent les Autrichiens de Milan et de Venise. A Rome, Mazzini proclame la république, tandis qu'à Vienne une insurrection oblige Metternich à s'enfuir et entraîne une série de révoltes nationales, qui menacent de faire éclater l'empire d'Autriche.

En Allemagne, les libéraux font élire au suffrage universel un Parlement qui se réunit à Francfort. Mais, dès 1849, la réaction l'emporte partout. En Italie, les troupes piémontaises sont écrasées par les Autrichiens et une intervention française provoque la chute de la République romaine.

En Autriche, le nouvel empereur François-Joseph rétablit l'ordre grâce à l'appui de l'armée. Le Parlement de Francfort est dispersé par la troupe.

Si quelqu'un connait et peut rentrer plus dans les détails.
avatar
everhard
Chef
Chef

Messages : 1680
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Charles Pasqua le Mer 14 Aoû - 16:45

En italie il y eut ce que l'on appelle dès 1836 des agitation et fénomène libéraux dans tous les nations italiennes.
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par everhard le Mer 14 Aoû - 16:49

plus de détails seraient les bienvenues Very Happy 
avatar
everhard
Chef
Chef

Messages : 1680
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Mer 14 Aoû - 18:06

Sur l'Allemagne, le bouquin de Engels "La révolution démocratique bourgeoise en Allemagne" est un bon ouvrage pour appréhender ce qui s'est passé en durant le printemps Allemand, ou comment la bourgeoisie libérale allemande a préféré se ranger derrière les hobereaux et autres notables prussiens plutôt que d'assumer son rôle historique. Donc de fait, tirer dans le dos du noyau prolétarien en Allemagne.
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Louis-Henri le Mer 14 Aoû - 22:36

Mais oui les libéraux ne sont jamais du côté du peuple...
Voici ce que Maggy a dit un jour:

"Ce n'est pas la création de richesse qui est mauvaise, mais l'amour de l'argent pour lui même."
avatar
Louis-Henri
Expert
Expert

Messages : 1274
Date d'inscription : 04/08/2012

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Aoû - 10:58

Objectivement, les libéraux se sont retrouvés de fait, en opposition avec les idées et valeurs, contre la vieille noblesse pour faire triompher les idées "neuves", les "Lumières". Ils se trouvaient souvent à la tête de mouvement proto-prolétarien, pré-révolutionnaire, qui montraient déjà des signes d'adhésion au socialisme. Cependant et comme souvent, une grande majorité des libéraux et autres bourgeois, ont toujours préféré se joindre aux réactionnaires, plutôt que de faire union avec les masses révoltés. Conscience de classe, sans doute.

A ce sujet, la brochure de Robert Lochead "Les révolutions bourgeoises" est une petite pépite.
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Charles Pasqua le Jeu 15 Aoû - 11:53

Préfère lire ça qu'être aveugle, vous avez vraiment eu un lavage de cerveaux chez les soviet' ou vous récitez bêtement ce qu'on vous a appris ?
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Aoû - 11:57

Ce n'est pas toi qui beugle "Pour être objectiiiiiiif, faut lire son adversaire" ?
Cette brochure est excellente et permet de dégager des perspectives historiques, sur ce qui a donné 1789 et ses origines lointaines. Je privilégie une histoire qui décrypte les rapports de classes, les changements qualitatif et quantitatif, plutôt que de la masturbation idéaliste expliqué à travers des "Grands Hommes" et pas à travers des mouvements sociaux qui dépassent souvent les hommes et leurs actions.

Pour pousser encore plus loin, le meilleur livre que je peux conseiller c'est "Une Histoire Populaire de l'Humanité", de Chris Harman. Un gros pavé, mais qui permet de sortir de la sodomie mentale qu'on nous plonge dans l'Education Nationale.
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Charles Pasqua le Jeu 15 Aoû - 11:59

Ah non t'as édité après, donc j'ai pas pu lire la référence, quand j'aurai le temps je vais m'y mettre.
Oui l'éducation qui nous répète sans arrêt, le gentil staline et lénine n'ont fait que leur devoir, ils n'ont commis aucun crime...
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Aoû - 12:04

le gentil staline et lénine n'ont fait que leur devoir, ils n'ont commis aucun crime...
Ouvre un livre d'Histoire, regarde les documentaires récents, regarde la propagande anti-communiste qui se faufile partout... On arrête pas de répéter que Lénine était un monstre sanguinaire, que Staline est le summum du satanisme sur terre. Cette éducation (de classe), qui vise à nous dire que au final, on est pas si mal dans ce capitalisme (de classe), qui nous apporte la liberté (Pour qui ?), qui nous permet de parler (De quoi ?) et surtout, qu'on ne remette pas en question les bases de notre société.

A regarder de plus prêt, l'Education Nationale et son idéologie victimaire, anti-progressiste est de ton côté. Parce que j'en ai eu plein les oreilles, des "communistes qui violent des enfants" par là, et autres "Des dictateurs qui veulent nous soviétiser".
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Pikachu-H le Jeu 15 Aoû - 12:18

On dirait Goebbels, le petit à droite Mr Hap
avatar
Pikachu-H
Postulant
Postulant

Messages : 418
Date d'inscription : 18/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Charles Pasqua le Jeu 15 Aoû - 12:40

Camarade Troska a écrit:
le gentil staline et lénine n'ont fait que leur devoir, ils n'ont commis aucun crime...
Ouvre un livre d'Histoire, regarde les documentaires récents, regarde la propagande anti-communiste qui se faufile partout... On arrête pas de répéter que Lénine était un monstre sanguinaire, que Staline est le summum du satanisme sur terre. Cette éducation (de classe), qui vise à nous dire que au final, on est pas si mal dans ce capitalisme (de classe), qui nous apporte la liberté (Pour qui ?), qui nous permet de parler (De quoi ?) et surtout, qu'on ne remette pas en question les bases de notre société.

A regarder de plus prêt, l'Education Nationale et son idéologie victimaire, anti-progressiste est de ton côté. Parce que j'en ai eu plein les oreilles, des "communistes qui violent des enfants" par là, et autres "Des dictateurs qui veulent nous soviétiser".
Pourtant dans l'année que j'ai suivi je n'ai eu que du gentil Lénine staline n'a tué personne, roosevelt était un galopin capitaliste.... Puis tu ne peux même pas en parlé puisque tu n'as pas voté
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Invité le Jeu 15 Aoû - 12:45

Charles Pasqua a écrit:Puis tu ne peux même pas en parlé puisque tu n'as pas voté
Le changement ne se fera pas par les urnes. On change juste de crâne d'oeuf à la tête de l'Etat, rien de plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Aoû - 12:49

Charles Pasqua a écrit:Pourtant dans l'année que j'ai suivi je n'ai eu que du gentil Lénine staline n'a tué personne, roosevelt était un galopin capitaliste....
On va te croire, on va te croire. Essayes pas de faire genre l'éducation nationale est spolié par les communistes. On sait très bien que c'est une machine à faire des imbéciles et des "citoyens". Donc fermer la gueule, bosser et... En gros ce que tu veux quoi. Les communistes mangent les enfants, Roosevelt était un gentil démocrate, Hitler était pas si mal quand on regarde bien... On la connait votre propagande.

Puis tu ne peux même pas en parlé puisque tu n'as pas voté
C'est quoi le rapport ?
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Charles Pasqua le Jeu 15 Aoû - 12:53

Le rapport est que tu ne peux te plaindre d'une chose que tu as faîtes, si tu te plains de hollande, c'est que tu as voté pour qu'il ne le soit pas ce qui est logique, sinon ferme ta mouille
avatar
Charles Pasqua
Sage
Sage

Messages : 3129
Date d'inscription : 27/05/2013

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Camarade Troska le Jeu 15 Aoû - 13:16

Charles Pasqua a écrit:Le rapport est que tu ne peux te plaindre d'une chose que tu as faîtes
Mais, je ne me plains pas moi. Puisque je sais très bien que, UMP ou PS, FNPA ou autre, on se fera toujours enfiler.
J'ai passé le stade de ma plaindre ou même de l'indignation, voir de la révolte. Je sais très bien que la vraie critique et l'action politique, elle se joue sur un autre plan. Je laisse le mec moyen, qui pense être un true rebelz, cracher sur hollande, il est inutile et se trompe d'adversaire.

Je prends le plaisir de me délecter de ta connerie. Tu n'as aucun argument pour me convaincre de voter, encore moins d'essayer de me rendre coupable. Wink
avatar
Camarade Troska
Maître
Maître

Messages : 2378
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26
Localisation : ELSASS

Feuille de personnage
Casier judiciaire:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le «Printemps des peuples» (1848)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum